Malaisie

De jeunes footballeurs malaisiens lancent l’offensive contre le virus VIH et le SIDA

Image de l'UNICEF
© UNICEF Malaysia/2007
Dipra Ray, un étudiant de 19 ans faisant partie d’un programme d’échange, anime une discussion interactive sur le VIH et le SIDA pour des élèves du programme malaisien First Touch Football.

Par Steve Nettleton

KUALA LUMPUR, Malaisie, 10 avril 2007 – Shawn Daniels, 16 ans, retient un co-équipier par le cou, refusant de le laisser partir. Au lieu de venir à la rescousse du prisonnier de Shawn, le reste de l’équipe observe en riant.

«Cela, c’est quand nous avons le SIDA», explique Dipra Ray, 19 ans, un étudiant originaire de Nouvelle-Zélande qui fait partie d’un programme d’échange et anime des représentations interactives spécialement conçues pour les adolescents du programme malaisien First Touch Football. Shawn porte un dossard rouge qui dit : « VIH ». Son co-équipier tient une carte verte sur laquelle on peut lire : «cellules blanches ».

« Le virus HIV a piégé nos cellule blanches, poursuit Dipra. Le SIDA, c’est quand notre corps ne peut pas lutter contre les maladies ou les autres infections. »

Cette conversation inhabituelle d’avant-match constitue désormais un des rites du programme de l’Association de Football de Malaisie de Kuala Lumpur. Il s’agit d’une nouvelle approche destinée à atteindre les jeunes, qui risquent de plus en plus de contracter le virus VIH et de le propager. 

Informer une population jusqu'alors négligée

« En Malaisie, plus de 37% des personnes actuellement infectées ont entre 13 et 29 ans, explique Gaye Phillips, Représentant de l’UNICEF en Malaisie et Représentant spécial à Singapour et au Brunei. C’est un groupe de population non négligeable auquel nous devons être attentifs. Parce qu’il nous montre que les jeunes ne sont pas bien informés.»

Image de l'UNICEF
© UNICEF Malaysia/2007
Des membres de la ligue des jeunes de l’Association de Football de Malaisie écoutent un cours sur les moyens d’éviter l’infection par le virus VIH.

En collaboration avec l’UNICEF, l’Association de Football de Malaisie et l’Association pour les Echanges Internationaux d’Etudiants en Economie et Commerce (AIESEC) sont à pied d’œuvre pour mieux sensibiliser les jeunes aux dangers du VIH et leur indiquer ce qu’ils peuvent faire pour éviter d’être infectés.

Le programme complète l’approche stratégique de l’UNICEF de prévention du VIH chez les jeunes. Celle-ci passe par un enseignement basé sur les connaissances de la vie quotidienne, les centres de jeunesse dans les zones rurales et la réduction des risques   pour les usagers de drogues par injection.

Un comportement qui peut sauver des vies

Un des points fondamentaux de ce programme consiste à atteindre les jeunes par l’intermédiaire de leurs pairs. Dipra, l’étudiant du programme d’échange de l’AIESEC, est persuadé que les jeunes, hommes et femmes, n’intégreront le message que s’il émane de personnes avec qui ils partagent des points communs, cela dans un environnement actif situé loin de la salle de classe.

« Pour nous, je pense que la plus grande motivation est le fait que nous venons ici, que nous nous amusons mais qu’en même temps nous essayons de faire en sorte qu’ils comprennent ce qu’on veut leur dire, affirme Dipra. Parce que si la jeune génération sait, si moi, mes camarades savons comment arrêter le virus VIH, alors nous pouvons l’arrêter. Ce n’est pas quelque chose qui doit nécessairement se propager. On peut l’arrêter.»

Pour Shawn, c’est une leçon qu’il a commencé à assimiler. «J’ai beaucoup appris, comme par exemple me protéger ou dire non, dit-il. Mais à l’école ils ne nous apprennent rien sur le VIH.»

En encourageant un comportement capable de sauver des vies à la fois sur un terrain de foot et à l’extérieur, l’UNICEF et ses partenaires espèrent offrir au jeunes une stratégie gagnante qu’il pourront continuer à suivre bien longtemps après le dernier coup de sifflet de l’arbitre.


 

 

Vidéo (en anglais)

Le reportage du correspondant de l’UNICEF Steve Nettleton sur les programmes destinés à accroître la sensibilisation au VIH/SIDA chez les jeunes de Malaisie. VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Campagne contre le SIDA

  Ce site est uniquement disponible en anglais.
Recherche