Introduction

© UNICEF/NYHQ2009-0716/Christine Nesbitt
Maureen Sakala a appris sa séropositivité alors qu'elle était enceinte de son nouveau-né, Christopher. Inscrite à un programme de PTME qui lui fournit des médicaments ainsi qu'à Christopher. Elle lui fera faire le test du VIH quand il aura six semaines.

Plus de vingt-cinq ans après l’apparition de l’épidémie de SIDA, les enfants qui se trouvent sur son chemin courent encore de graves dangers. En 2007, on estimait que deux millions d’enfants de moins de 15 ans vivaient avec le VIH et que 370 000 autres avaient contracté l’infection. Des millions d’enfants de moins de 18 ans ont perdu un ou leurs deux parents à cause du SIDA, et des millions d’autres sont devenus vulnérables. Les enfants affectés par le VIH/SIDA peuvent souffrir de la pauvreté, de la perte de leur foyer, quitter l’école, subir la discrimination, être privés d’opportunités essentielles, et mourir prématurément.

L’épidémie actuelle de VIH et l’impact qu’elle a sur les enfants restent au coeur de l’action menée par l’UNICEF dans le monde, et sont l’une des principales priorités du Plan stratégique à moyen terme de 2006-2009. En octobre 2005, l’UNICEF, l’ONUSIDA et d’autres partenaires ont lancé Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA pour attirer l’attention du monde sur Les enfants, la face cachée du SIDA. Les objectifs de cette campagne s’alignent sur les priorités organisationnelles de l’UNICEF et les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), en particulier, l’OMD 6 : enrayer et inverser la propagation du VIH/SIDA d’ici à 2015. La publication, en décembre 2008, du Troisième rapport d'inventaire : Enfants et SIDA, est un rapport publié annuellement qui passe en revue les progrès sur comment le SIDA affecte des enfants et des jeunes.

L’UNICEF cherche à faire une différence dans la vie des enfants affectés par le VIH/SIDA dans quatre domaines prioritaires appelés les « Quatre P » : (1) Prévenir la transmission du VIH de la mère à l’enfant; (2) Procurer un traitement pédiatrique aux enfants; (3) Prévenir l’infection chez les adolescents et les jeunes; et (4) Protéger et soutenir les enfants affectés par le VIH/SIDA.

L’UNICEF mène aussi des activités dans d’autres domaines, notamment en venant en aide aux enfants affectés par le SIDA dans des situations d’urgence qui poussent les gens à fuir, qui perturbent les services d’éducation, détruisent les systèmes de communication et les établissements de soins, détournent l’attention du VIH/SIDA et enclenchent souvent des cycles ascendants de violence sexuelle. Parmi les autres contributions de l’UNICEF, on peut aussi citer le travail collectif entrepris au nom des enfants dans le domaine des communications, de la mobilisation des ressources, de la sensibilisation, de la création de partenariats et de gestion des fournitures.


 

 

 

Español Français

 Envoyez cet article

 Version imprimable

Améliorer la réponse pour les enfants affectés par le SIDA

Pour des renseignements sur la Déclaration collective nouvellement signée sur une Protection sociale dans l'intérêt de l'enfant, cliquez ici.

Sortie du Rapport du JLICA sur les Enfants et le VIH/SIDA

Le rapport final sur l'Initiative pour un apprentissage Collectif sur les Enfants et le VIH/SIDA (JLICA) partage ses conclusions sur une réponse améliorée pour les enfants affectés par le SIDA. En savoir plus.

Campagne contre le SIDA

  Ce site est uniquement disponible en anglais.

Podcast UNICEF - VIH/SIDA