Les enfants et le VIH/SIDA

Enfants et SIDA : des innovations dans le traitement, la prévention et les soins du VIH

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2009-0733/ Nesbitt
Une infirmière prend un échantillon de sang à un petit enfant en utilisant la méthode dite du test de la goutte de sang séché. L'échantillon est simple à préparer, mis en oeuvre facilement, stockable et expédiable dans des laboratoires de test sans réfrigération.

Par Nelly Ingraham

NEW YORK, États-Unis, 30 novembre 2009 - De l'avis des participants à un récent podcast animé par l'UNICEF, trop de femmes et d'enfants ont un  accès inadapté aux services essentiels de  prévention, traitement et soins du VIH. Néanmoins, cela pourrait changer, ont ils expliqué, grâce aux innovations récentes visant à étendre les services à travers les pays en développement.

 AUDIO : écouter maintenant

Deux des organisations montrant la voie sont :  la Fondation Elizabeth Glaser pour le SIDA pédiatrique, qui agit  principalement en Afrique, mais travaille aussi en Chine et ailleurs dans le monde;  et Text to Change, une organisation à but non lucratif plus récente et principalement active en Ouganda.

Des représentants de ces deux organisations  participaient  à ce podcast sorti aujourd'hui et qui traitait des nouvelles approches pour la prévention de VIH, le traitement et le soin - le podcast fait partie d'une série de l'UNICEF sur les enfants et le SIDA qui cherche à porter le débat, tant parmi la communauté de développement que parmi le grand public.

Les obstacles pour accéder aux services

Des installations de santé distantes, la faiblesse des moyens de transport, le coût des services et les barrières linguistiques sont juste quelques-uns des obstacles empêchant les gens de se faire dépister ou de recevoir un traitement.

Le Docteur Laura Guay est Vice-présidente de recherche à la Fondation Elizabeth Glaser pour le SIDA Pédiatrique. Elle a expliqué que la distance sociale est aussi une barrière. La stigmatisation et la discrimination jouent un rôle significatif pour  empêcher les personnes d'avoir recours aux services adéquats.

Pendant plus de 20 ans, la Fondation a bataillé contre le VIH/SIDA pédiatrique. Des initiatives récentes comprenant  l'utilisation de la technologie du téléphone portable pour suivre à la trace des patients vivant avec le VIH, suivre des rendez-vous manqués et améliorer la sensibilisation aux questions du SIDA pédiatriques.

En octobre 2008, la Fondation a gagné un Prix pour l'innovation technologique pour son Système général d'évaluation et de rapport sur le SIDA  (GLASER), un programme basé sur le Web qui suit à la trace le progrès dans le traitement contre le VIH et la Prévention de la transmission de la mère à l'enfant (PTME) dans des sites aidés par la Fondation. 

Toucher plus de gens

Fondé en 2006,Text to Change développe des programmes appliquant la technologie du téléphone portable pour sensibiliser au VIH et au changement de comportement. L'ONG utilise  des dispositifs tels que des Quizz mobiles d'éducation , des SMS pour rappeler de prendre régulièrement les médicament et divers autres outils téléphoniques mobiles.

En 2008, Text to Change a envoyé un Quizz à choix multiple de sensibilisation au VIH via des messages de texte à plus de 15 000 usagers dans la région du Mbarara en Ouganda.  Dans les semaines qui ont suivi la campagne, la région a vu augmenter le nombre de personnes se présentant pour un dépistage de 40 pour cent.

« Si jamais vous atteignez une personne qui a un téléphone portable dans une communauté très pauvre et que vous fournissez à cette personne des informations sur le VIH/SIDA, elle le partage avec d'autres, donc vous atteignez aussi finalement les plus pauvre parmi les pauvres » explique le co-fondateur de Text for Change, Bas Hoefman.

Une des composantes de la trousse à outils

Les avancées dans le diagnostic précoce des enfants en bas âge ont permis aux parents vivant dans des régions isolées de faire faire à leurs enfants le dépistage du VIH sans avoir à entreprendre un long voyage jusqu'à la clinique. Maintenant la technologie permet également d'utiliser des systèmes de dépistage sur place qui aident les agents de santé à déterminer si l'enfant est infecté et le placer rapidement sous traitement.

Cependant, le fait de trop compter sur la technologie pourrait exclure les groupes de personnes les plus vulnérables. Le Docteur Guay soutient que la technologie doit faire partie d'un ensemble plus vaste de services afin de toucher toutes les segments de la population.

« La technologie mobile devrait être une composante dans la trousse à outils des activités, » dit-elle. « Elle ne peut pas étre la seule et unique réponse. »

Le podcast a été réalisé en même temps que le lancement par l'UNICEF, l'ONUSIDA, l'OMS et le FNUAP du Rapport 2009 Enfants et SIDA : quatrième bilan de situation.  Le podcast a été produit aux studios de la Radio des Nations Unies et était animé par Amy Costello.


 

 

Audio (en anglais)

La modératrice Amy Costello et ses invités discutent des innovations dans le traitement du VIH, la prévention et les soins.
AUDIO écouter

Séries de Podcasts sur les Enfants et le SIDA

Campagne contre le SIDA

  Ce site est uniquement disponible en anglais.
Recherche