Les enfants et le VIH/SIDA

Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA : Journée d’action

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ05-1446/Markisz
Le lancement de la campagne de l’UNICEF « Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA » a connu son point d’orgue lorsqu’une photo géante du logo a été projetée sur l’immeuble des Nations Unies.

Par Jane O'Brien

NEW YORK, USA, le 25 Octobre 2005 – « Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA » est une campagne visant à placer les enfants et leurs besoins au coeur de la lutte mondiale contre cette maladie – et elle commence immédiatement.

La journée a débuté par le lancement officiel de la campagne au siège des Nations Unies, en présence du Secrétaire général de l’ONU Kofi Annan, de la Directrice générale de l'UNICEF Ann M. Veneman, du Directeur exécutif d’ONUSIDA Peter Piot, de cinq jeunes dont la vie a été affectée par le VIH/SIDA et diverses personnalités.

Exposition de photographies

Puis eut lieu le vernissage d’une exposition de photos de l’UNICEF sur l’impact dévastateur de la maladie sur les enfants du monde entier et les diverses façons dont ils surmontent les épreuves.

« Cette exposition nous entraîne dans la vie des enfants que le SIDA a rendu orphelins, a dit Nane Annan, épouse du Secrétaire général Kofi Annan, qui était présente à cette manifestation. Qu’est-ce que cela veut dire ? Qui va les aimer et les guider ? Qui va les habiller le matin ? Qui va s’assurer qu’ils vont bien à l’école ou leur apprendre à cultiver ce dont ils ont besoin pour nourrir ce qui reste de leur famille ? Qui va les protéger de l’exploitation et de la maltraitance ? »

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Au cours des manifestation inaugurales de la campagne « Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA », des jeunes affectés par le VIH/SIDA donnent leur avis sur les moyens d’enrayer la propagation de la maladie.

Table ronde technique

L’objectif de cette table ronde, qui réunissait des sommités mondiales, était de répondre aux questions médicales sur le traitement des enfants vivant avec le VIH/SIDA.

« Nous savons quoi faire, a affirmé le docteur Peter Piot. Le problème, c’est comment le faire. Le défi que nous avons à relever, c’est de passer de petits projets qui touchent quelques milliers d’enfants à des initiatives qui couvrent le monde entier. Nous ne devons pas nous satisfaire de moins que cela. »

Table ronde des jeunes

Les jeunes affectés par le VIH/SIDA ont également tenu une table ronde sur la prévention du VIH. Livey Van Wyk, une Namibienne de 20 ans, a appris qu’elle était séropositive le jour où on lui a dit qu’elle était enceinte. Elle a demandé que l’on redouble d’efforts pour épauler les adolescents et jeunes adultes infectés par le virus.

« Il faut nous prendre au sérieux, a-t-elle lancé aux participants du forum. Ne vous contentez pas de nous exhiber. Ecoutez nos prières. Donnez-nous des possibilités. C’est dans notre intérêt à tous. Nous avons une attitude positive, confiante et productive. »

Conclusion de la journée

A la tombée de la nuit, le sigle de la campagne a été projeté sur la façade du Siège des Nations Unies à New York en une démonstration spectaculaire d’unité dans la lutte contre le VIH/SIDA.

Enfin, des  célébrités, les invités et le personnel de l’UNICEF se sont retrouvés lors d’une réception où le groupe pop pakistanais Strings a promis en musique une action mondiale pour aider les enfants touchés  par le VIH/SIDA.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Vidéo (en anglais)

25 octobre 2005 :
Reportage de la correspondante de l’UNICEF Jane O’Brien sur l’exposition de photos, les tables rondes et la clôture des cérémonies de lancement de « Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA »

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes :
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket

Audio (en anglais)

26 octobre 2005:
Reportage de Blue Chevigny, correspondante de Radio UNICEF, sur les discussions des tables rondes

Table ronde des jeunes.

Table ronde technique.

Recherche