Les enfants et le VIH/SIDA

Lancement de la campagne mondiale 'Unissons- nous pour les enfants, contre le SIDA' au Siège de l'ONU

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2005/Markisz
La Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman, la Première Dame du Rwanda Mme Jeannette Kagame et de jeunes militants, lors du lancement de la campagne mondiale contre le SIDA .

Par Sabine Dolan

NEW YORK, le 25 octobre 2005 -  Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Kofi Anan et la Directrice générale de l’UNICEF, Mme Ann M. Veneman ont inauguré ce matin la campagne mondiale appelée « Unissons nous pour les enfants, contre le SIDA ».  Cette campagne qui doit durer cinq ans a pour objet d’attirer l’attention de la communauté internationale sur l’impact énorme que le VIH/SIDA a sur les enfants.  Chaque jour, chaque minute, un enfant de moins de 15 ans meurt à cause du SIDA.

25 ans après

« Où étiez vous, quand vous avez entendu parler du SIDA pour la première fois ? Que pensiez-vous quand vous avez entendu parler du SIDA pour la première fois ? Qui, à l’époque, à votre avis, était le plus menacé ? »  Des questions pertinentes posées par Sir Roger Moore, Ambassadeur itinérant pour l’UNICEF.  Près de 25 ans après le début de cette pandémie, le VIH/SIDA a coûté la vie à plus de 20 millions de personnes et a fait chuter l’espérance de vie de près de 30 ans dans les pays les plus durement touchés. Moins de 10% des enfants affectés bénéficient d’une aide. « Nous sommes ici aujourd’hui parce que, 25 ans après le début de la pandémie, cette maladie pourtant si visible continue d’avoir un visage invisible….un visage absent…un visage d’enfant» a déclaré la Directrice générale de l'UNICEF.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2005/Toutounji
Les jeunes militantes, Nakwan Leknork, Livey Van Wyk, et Iryna Kalinichenko parlent sur leurs experiences de vie avec le SIDA lors du lancement de la campagne mondiale.

De jeunes vies touchées : témoignages

Chaque année, 640 000 enfants de moins de quinze ans contractent le VIH. Faute d’un traitement, la moitié d’entre eux mourront avant leur deuxième anniversaire. Le visage caché du SIDA comprend des jeunes comme Frika Iskander : «Moi aussi, j’ai le visage du SIDA.  Et j’ai un visage asiatique. » s’est exclamée la jeune Indonésienne maintenant âgée de 23 ans et coprésidente du Asia Pacific Network of people Living with HIV/AIDS. « Quand les docteurs m’ont appris que j’avais le VIH il y a près de cinq ans, mes parents avaient peur que j’infecte toute la famille.  Je n’étais plus autorisée à partager une chambre avec mes soeurs et je devais dormir toute seule.  J’avais une assiette, des couverts, et personne ne devait les utiliser sauf moi.  J’étais traitée comme un monstre dans ma propre maison. Mes parents n’étaient pas cruels mais ils ne savaient pas, tout simplement.»

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2005/Toutounji
La Directrice générale de l'UNICEF Ann M. Veneman lors du lancement de la campagne mondiale contre le SIDA.

A défi mondial, campagne mondiale

La région la plus touchée par le virus, l’Afrique subsaharienne, ne représente qu’un peu plus de 10% de la population mondiale, mais elle abrite plus de 60% de toutes les personnes vivant avec le VIH et plus de 85% de tous les enfants de moins de 15 ans vivant avec la maladie. Les enfants du Sud et d’Asie de l’Est sont le deuxième plus grand groupe d’enfants qui vivent avec et meurent de la maladie. «Vous avez entendu les statisques aujourd’hui--plus de 15 million d’enfants sont devenus orphelins à cause du SIDA et la moitié de toute les nouvelles infections d’adultes sont chez les jeunes » a annoncé le Dr Peter Piot, Directeur exécutif de l’ONUSIDA.

Mme Jeannette Kagame, Première Dame du Rwanda, a également participé au lancement de la campagne en tant que mère africaine et aussi membre de l’Organisation des Premières Dames Africaines contre le VIH/SIDA : « La campagne mondiale est un appel urgent à l’action afin d’intervenir et arrêter la destruction causée chaque jour par le VIH/SIDA. » La Première Dame a accentué l’importance des partenariats, un point réitiré par Bill Roedy, Président de MTV Networks International et Ambassadeur itinérant d'ONUSIDA--déjà engagé dans la lutte contre le SIDA chez les jeunes.  Le duo pop pakistanais ‘Strings’ a clôs la cérémonie avec une chanson écrite spécialement pour l’occasion.


 

 

Vidéo

25 octobre 2005 :
Reportage de la correspondante de l'UNICEF Sabine Dolan, sur le lancement de la campagne mondiale 'Unissons- nous pour les enfants, contre le SIDA'

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket

Recherche