À propos de l’UNICEF : Qui sommes-nous ?

Biographie de Henry R. Labouisse

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ65-0002
Le Directeur Général Henry Labouisse (1965-1979) à gauche, reçoit le Prix Nobel de la Paix au nom de l'UNICEF le 10 décembre 1965

L'avocat et diplomate américain Henry R. Labouisse (1904 - 1987) prit les rênes de l'organisation de juin 1965 à décembre 1979. Après avoir exercé à New York, Labouisse travailla pour le Plan Marshall en Europe après la deuxième Guerre mondiale, puis il fut nommé directeur de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies au Moyen Orient en 1954. Dans les années 60, il servit comme directeur de l'Administration internationale de coopération américaine, un organisme d'aide, puis comme ambassadeur américain auprès de la Grèce avant d'être nommé directeur général de l'UNICEF.

Le concept selon lequel « le bien-être des enfants d'aujourd'hui est inséparable de la paix dans le monde de demain » a guidé l'UNICEF sous la houlette de Labouisse pendant les tumultueuses années 60 et 70.

L'accent mis au cours des années 60 sur le transfert de technologies et de capital vers les pays pauvres et l'investissement dans le capital humain céda le pas, la décennie suivante, à des stratégies axées sur les peuples et les collectivités.

L'UNICEF mit l'accent sur les initiatives communautaires pour la santé, la nutrition, l'éducation, institutionnelle ou non, et l'eau et l'assainissement. Il insista sur les soins médicaux de base, favorisant les services décentralisés, bon marché, visant à fournir des services sanitaires de base à tous. L'attention de l'UNICEF se porta également sur les zones rurales isolées ou les bidonvilles urbains et l'organisation commença à répondre aux besoins des femmes, indépendamment de leur rôle de mère. Les grands conflits et les catastrophes naturelles de la fin des années 60 et des années 70 conduisirent à une augmentation du nombre des interventions de secours de l'UNICEF.


 

 

Recherche