Partenariats avec la société civile

Conclusion du partenariat

1. Discussion sur la conclusion du partenariat et prochaines étapes

 Lorsque la durée d'un partenariat a été clairement définie dès le départ, sa dissolution intervient techniquement une fois qu'il a atteint ses objectifs initiaux. Cependant, la conclusion formelle d'un accord ne signifie pas obligatoirement la fin d'une relation entre l'UNICEF et une Organisation de la société civile (OSC). Les partenaires devrait assurer une continuité des relations, du développement des capacités et de la confiance cultivée au cours du partenariat. Enfin, la réalisation des droits de l'enfant repose sur la viabilité à long terme de ses efforts menés dans le cadre du partenariat, même après la conclusion d'un accord formel. Poue garantir la continuité des bééfices de la collaboration, l'UNICEF et l'OSC devraient continuer de se consulter périodiquement, de fournir des mises à jour  de leur travail, de changer leurs politiques et priorités, etc. 

2. Évaluation finale du partenariat

Les bureaux de l'UNICEF sont encouragés à évaluer formellement les partenariats à long terme et récemment terminés avec la société civile. Il conviendrait de mettre davantage l'accent sur la qualité du partenariat, comme la réalisation des résultats programmatiques. Le processus d'évaluation devrat être participatif, avec des partenaires et des parties prenantes informés sur, et concernés par les phases d'évaluation pertinente.

Une fois terminée l'évaluation, ceux qui ont contribué à l'évaluation devraient être mis au courant des principales conclusions et engagés dans une discussion sur les leçons apportées et sur les recommandations pour de future initiatives.

3. Durabilité des résultats

Les suggestions pratique pour soutenir les résultats d'un partenariat comprennent :

  • saluer publiquement le partenariat pour ses résultats ;
  • mettre une information approuvée à la disposition du public ;
  • identifier les individus ou sphères d'influence qui pourraient contribuer au soutien de l'impact du partenariat à plus long-terme ;
  • rester en contact avec les partenaires, les inviter à participer aux processus adéquats de consultation et les tenir informés des derniers développements au sein de l'organisation ;
  • faire en sorte que la capacité des acteurs locaux est suffisante pour soutenir les résultats du partenariat une fois celui-ci terminé.

4. résiliation anticipée de l'accord de partenariat

Parfois la cessation d'un partenariat peut s'avérer nécessaire, en raison de circonstances imprévues, de défis organisationnels, d'un changement de contexte ou de tout autre facteur. C'est pourquoi, une communication régulière et un suivi des mesures doivent être mis en place dès le départ. Ceci permet de relever tous les défis d'une manière coordonnée. Cependant, il est clair que si peu ou pas de progrès sont faits pour parvenir à réaliser les objectifs, il faudra convenir de mesures correctives documentées, ainsi que d'un calendrier pour la mise en oeuvre et des modifications nécessaires au budget. Les responsabilités des mesures correctives devront être clairement attribuées. Les partenaires devront faire tout leur possible pour apporter leur soutien pour s'assurer que les mesures correctives sont bien prises et aussi efficacement que possible.


 

 

Recherche