Conseil d'administration

Le Conseil d'administration de l'UNICEF focalise son attention sur les enfants vulnérables d'Europe

Par Chris Niles

NEW YORK, États-Unis, 13 septembre 2011 - La coopération de l'UNICEF avec le Conseil de l'Europe a occupé aujourd'hui le devant de la scène du Conseil d'administration de l'UNICEF. Au cours d'une session de réflexion spéciale, la Secrétaire générale adjointe du Conseil de l'Europe a présenté les efforts de l'organisation pour soutenir des politiques de protection des enfants vulnérables et pour renforcer son partenariat avec l'UNICEF.

VIDÉO (en anglais) : 13 septembre 2011 - La Secrétaire générale adjointe du Conseil de l'Europe, Maud de Boer-Buquicchio explique le rôle du Conseil pour protéger les enfants vulnérables.  Regarder dans RealPlayer

 

« Nos deux organisations partagent les mêmes valeurs, et la vision d’un monde digne des enfants », déclare la Secrétaire générale adjointe du Conseil de l'Europe, Maud de Boer-Buquicchio. « Le Conseil de l'Europe peut aider l’UNICEF à accomplir  ses missions au travers d’un plaidoyer mondial et d’actions sur le terrain ».

Les défis de l'aide sociale à l'enfant européenne visent à protéger les roms de la pauvreté et de la discrimination, à s'assurer que les enfants roms placés en institution sont traités correctement, à soutenir les enfants vivant avec le VIH et à protéger les migrants et les déplacés intérieurs.

En 2006, le Conseil a initié un programme, « Construire une Europe pour et avec les enfants », et travaillait à sa mise en oeuvre en étroite collaboration avec l'UNICEF. En 2007, les deux organisations signaient une déclaration commune, qui soulignait quelles voies emprunter pour travailler ensemble à une série de questions.

Promouvoir la ratification partout dans le monde

Maud de Boer-Buquicchio a expliqué que ces politiques « amies des enfants » pourraient bénéficier à tous les enfants, et pas seulement aux enfants d'Europe.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
La Secrétaire générale adjointe du Conseil de l'Europe, Maud de Boer-Buquicchio présente au Conseil d'administration de l'UNICEF le rôle du Conseil pour protéger les enfants vulnérables.

« La plupart des défis auxquels est confronté le Conseil de l'Europe sont mondiaux. Les outils que nous utilisons sont universels », a-t-elle déclaré ajoutant qu’aucun continent ne peut continuer d’ignorer les besoins des autres dans le monde.

Maud de Boer-Buquicchio a continué en citant en exemple la Convention de Lanzarote, un large accord qui vise à protéger les enfants de l'exploitation sexuelle et à traduire les auteurs présumés en justice.

« Cette Convention est ouverte à tout État partie dans le monde, et nous joignons nos efforts avec ceux de la famille des Nations Unies pour promouvoir la ratification universelle, pour en finir avec ce fléau qui affecte des millions d'enfants », a-t-elle souligné.

VIDÉO (en anglais) : 13 septembre 2011 - le Directeur régional UNICEF ECO/CEI, Steven Allen parle du partenariat de l' UNICEF avec le Conseil de l'Europe.

 

L'accent est mis sur l'équité

Le Directeur régional de l'UNICEF, Steven Allen, dont la région ECO/CEI travaille en étroite collaboration avec le Conseil, s'est félicité que celui-ci mette l'accent sur la protection des enfants les plus vulnérables. Il a déclaré que la nouvelle stratégie sur les droits de l'enfant du Conseil pour la période 2012-2015 aidera l'UNICEF à continuer de mettre l'accent sur l'équité.

« Le Conseil de l'Europe et l'Union Européenne avec son ambitieux programme sur l'intégration sociale, sont les organisations régionales essentielles bien placées pour soutenir les efforts de l'UNICEF pour atteindre les enfants les plus vulnérables et les  laissés pour compte »,  a-t-il déclaré. « Une chose est sure : l’union des forces de nos deux organisations profitera aux enfants de l’Europe, et à ceux des autres régions ».


 

 

Recherche