Conseil d'administration

Le Conseil d'administration conclut sa Session annuelle avec un regard particulier sur l'égalité des sexes, les résultats et les ressources

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Le Directeur général, Anthony Lake, livre ses conclusions finales à la Session Annuelle 2010 du Conseil d'administration de l'UNICEF,qui s'est tenu le 4 juin au Siège de L'ONU à New York.

Par Vivian Siu

NEW YORK, États-Unis, le 7 juin 2010 - Vendredi 4 juin, pour le dernier jour de la Session annuelle 2010 du Conseil d'administration de l'UNICEF, les délégués ont été informés des progrès des actions menées par l'organisation pour promouvoir l'égalité des sexes, et écouté le Directeur général Anthony réaffirmer le dévouement de l'UNICEF à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) d'ici à 2015.

 VIDÉO : regarder

La journée avait pourtant commencé sur une note sombre, comme Son Excellence. le docteur Abulkalam Abdul Momen, Représentant Permanent du Bangladesh à l'ONU et Président du Conseil d'administration 2010, pleurait la perte de plus de 100 personnes qui ont péri jeudi dans l'incendie dévastateur de plusieurs complexes d'appartements à Dhaka,au Bangladesh.

Pendant la suite de la réunion, d'autres orateurs ont exprimé à leur tour leurs condoléances au docteur Momen et au  peuple bangladeshi pour cette perte cruelle.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Maie Ayoub von Kohl, Conseillère principale sur l'égalité entre les sexes et les pratiques politiques, livre un rapport d'avancement sur la mise en oeuvre de la politique de l'UNICEF en matière d'égalité entre les sexes, lors du dernier jour de la Session annuelle 2010 du Conseil d'administration.

Des progrès vers l'égalité des sexes

Lorsque que les discussions ont abordé le premier point officiel à l'ordre du jour - à savoir, l'incorporation au mandat de l'UNICEF de l'égalité des sexes dans tous les aspects de son action programmatique - le Conseil d'administrationi s'est vu adresser un rapport d'avancement par Mme Maie Ayoub von Kohl, Conseillère principale pour l'égalité des sexes et les pratiques politiques.

Mme von Kohl a décrit la stratégie de l'organisation pour mieux sensibiliser les membres du personnel à l'égalité entre les sexes et les aider à développer des compétences et des outils nouveaux afin de mettre en oeuvre sur le terrain des initiatives favorables à  l'égalité entre les sexes. En réponse à une évaluation complète en 2008 sur l'appui de l'UNICEF à  l'égalité entre les sexes, elle a déclaré, que des évaluations sur l'égalité des sexes  ont été conduites en 2009 dans 68 bureaux de pays - soit une augmentation de 89 pour cent par rapport aux 38 bureaux évalués en 2008.

« Nous avons aussi fait des progrès significatifs et noté une augmentation significative du nombre des documents de programme de pays qui respectent les normes d'assurance qualité pour l'égalité des sexes, » a déclaré Mme Von Kohl. « Nous pouvons dire avec assurance que nous allons dans la bonne direction. »

Sensibiliser les garçons et les hommes

Mme von Kohl a continué en mettant en évidence la participation des garçons et des hommes à la promotion de l'égalité entre les sexes. Elle a cité cet exemple comme un indicateur de progrès significatif, soulignant les résultats obtenus par le bureau régional de l'UNICEF pour l'Asie de l'est et le Pacifique, le Centre de recherche Innocenti à Florence et le bureau régional pour l'Amérique Latine et les  Caraïbes sur l'association des garçons et des hommes aux progrès pour l'égalité entre les sexes.

Elle a également fait remarquer que l'UNICEF et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) ont mené, plus tôt dans l’année,  une manifestation parallèle  - « Les garçons et les hommes : des partenaires pour établir l'égalité des sexes » - dans le cadre  de la 54ème Session de la Commission de L'ONU sur la condition de la femme.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Le Directeur des politiques et pratiques, Richard Morgan, répond aux commentaires des délégués sur le rapport d'avancement sur la mise en oeuvre de la politique d'égalité entre les sexes de l'UNICEF, lors de la Session Annuelle 2010 du Conseil d'administration.

En réponse aux commentaires des délégués,le Directeur des politiques et pratiques de l'UNICEF, Richard Morgan, a reconnu qu'il reste encore beaucoup à faire dans ce domaine. M. Morgan a demandé leur aide aux membres du Conseil d'administration dans la recherche d'une expertise sur l'égalité des sexes aux niveaux individuel et institutionnel.

Trouver des  solutions, formuler les priorités

Au-delà des propres politiques organisationnelles de l'UNICEF, l'élimination des disparités entre les sexes et l'autonomisation des femmes font partie,  bien sûr, des Objectifs du Millénaire pour le  développement. À la réunion, vendredi, le Directeur général Anthony Lake a affirmé que l'UNICEF restait entièrement dévoué à la réussite de cet objectif en apportant un environnement protecteur aux filles comme aux garçons.

« Nous progressons significativement pour intégrer la question de la parité entre les hommes et les femmes  au sein de l'UNICEF, mais cela ne signifie pas que nous devons relâcher notre effort, » a-t-il dit.

Dans son discours de clôture de la Session annuelle 2010, M. Anthony Lake - qui a pris ses fonctions de Directeur général le 1er mai - a aussi exprimé sa gratitude pour l'accueil chaleureux qu'il avait reçu pour sa première session au Conseil d'administration. Il a recommandé aux délégués de ne pas se contenter de glorifier les progrès, mais d'aborder les problèmes et de travailler ensemble pour trouver des solutions - afin de l'aider à  dresser les priorités de l'UNICEF pour la première partie de son mandat.

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Son Excellence Andrei Dapkiunas, Représentant Permanent à l'ONU de la Biélorussie et membre du Conseil d'administration de l'UNICEF, lors d'une visite de terrain avec d'autres délégués au Tadjhikistan en avril 2010.

Des resources pour répondre aux urgences

M. Anthony Lake a déclaré que des approchesintégrées  sont nécessaires pour effectivement atteindre les enfants les plus vulnérables et réaliser les OMD. En même temps, il a attiré l'attention sur l'urgence de trouver un financement supplémentaire pour soutenir les programmes d'urgence de l'UNICEF.

Du fait de l'impact du ralentissement de l'économie mondiale, du changement climatique, de l'insécurité alimentaire et des catastrophes naturelles multiples, l'UNICEF a particulièrement  besoin d'une aide financière internationale pour ses opérations de réponse à la crise, a déclaré Anthony Lake.  

« Nous sommes déjà en juin, » a-t-il expliqué. « Le temps file et si nous n'obtenons pas une réponse à nos appels pour ces d'urgence, je devrai alors faire des choix difficiles qui pourraient sérieusement remettre en cause toutes les priorités dont vous avez discutées et sur lesquelles je travaille actuellement. »

« Les résultats, c'est tout ce qui compte »

M. Anthony Lake s'est aussi déclaré responsable du suivi et de l'évaluation de l'action de l'UNICEF pour parvenir aux meilleurs résultats possibles pour les enfants dans le monde entier.

« À la fin, seuls les résultats comptent. Nous donc allons travailler dur ... accélérer l'allure des systèmes que nous avons mis en place, » a-t-il annoncé au Conseil d'administration. « Nous vous le devons, nous le devons aux Comités nationaux pour l'UNICEF, nous devons pouvoir vous dire où va votre argent et ce qu'il a permis de réaliser car, à moins de pouvoir correctement suivre et évaluer notre action, il ne nous sera pas possible d'établir correctement des priorités. »

Dans sa déclaration finale, en illustration de la mission de l'UNICEF pour aider les enfants du monde à atteindre leur potentiel plein et entier, le docteur Momen, Président du Conseil d'administration, a révélé qu'il avait été lui-même bénéficiaire d'un programme de l'UNICEF quand il était encore enfant au Bangladesh .

« Sous votre direction dynamique, nous attendons avec impatience de réaliser notre vision d'un monde où les droits des enfants seront garantis, » a-t- il dit à M. Anthony Lake.


 

 

Vidéo (en anglais)

4 juin 2010 : le Directeur général, Anthony Lake, livre ses remarques lors de la clôture de la Session annuelle 2010 du Conseil d'administration.
 VIDÉO  haut | bas

Le reportage de la correspondante de l'UNICEF, Nina Martinek, sur la visite de terrain du Conseil d'administration de l'UNICEF au Tajikistan.
 VIDÉO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Recherche