Conseil d'administration

La crise humanitaire à Gaza et les aspirations pour 2009, au centre des discussions du Conseil d'administration qui achève sa session

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2009-0086/Markisz
Depuis la gauche : La Directrice générale Mme Ann M. Veneman, le Président du Conseil d’administration M. Oumar Daou, la Secrétaire du Conseil d’administration Mme Kirsi Madi et le Directeur général adjoint M. Saad Houry écoutent une communication de la Directrice régionale pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord Mme Sigrid Kaag.

Par Roshni Karwal

NEW YORK, Etats-Unis, 6 février 2009 – La crise humanitaire dans la bande de Gaza, rejoignant les aspirations de l'UNICEF de relever efficacement les défit de l'année à venir, a été la principale question de l'ordre du jour de la troisième et dernière journée de la première session ordinaire du Conseil d'administration de 2009.

VIDÉO: regarder maintenant

La Directrice régionale de l’UNICEF pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord Sigrid Kaag a donné au Conseil d'administration les dernières informations disponibles sur les opérations d’urgence menées à la suite du récent conflit à Gaza.

« L’impact de la crise est sans précédent » a-t-elle affirmé. « L’UNICEF devra veiller à trois choses capitales : l’accès continu aux régions affectées; l’acheminement sans entrave de l’aide humanitaire en s’assurant que les produits humanitaires aillent bien à ceux qui en ont besoin; et troisième point le passage à grande échelle de cette intervention humanitaire.

« Nous devons développer rapidement nos opérations à grande échelle, a-t-elle, dit. « Dans toute crise, il y a un moment à saisir et nous ne pouvons le laisser passer. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2009-0088/Markisz
La Directrice régionale de l'UNICEF, Mme Sigrid Kaag, donne au Conseil d'administration les dernières informations sur la crise humanitaire à Gaza lors de la dernière journée de la première session ordinaire du Conseil d'administration de 2009.

La voie du relèvement à Gaza

L'UNICEF se concentre sur l'éducation, l'eau et l'assainissement, la santé, la nutrition et un soutien psychologique aux enfants perturbés par les violences à Gaza. Un effort continu d'urgence et de récupération se fait en coopération avec les autorités locales, les organisations non-gouvernementales et d'autres agences de l'ONU, a déclaré Mme Kaag au Conseil d'administration.

« L’impact humain de cette crise sur les enfants - tous les enfants - et la détresse psychologique sont très importants », a constaté Mme Kaag. « Ils ont été témoins d'une immense violence, ils ont perdu beaucoup de choses, subi des blessures. »

L’UNICEF dispose d’équipes psychosociales qui font des visites à domicile, de famille en famille,  pour vérifier dans quelle conditions émotionnelles se trouvent les enfants, a –t-elle expliqué. Ramener les enfants sur les bancs de l’école est un autre facteur important pour ramener la normalité.

« Une clé de notre succès viendra de la communauté, » a conclu Mme Kaag, en notant l'importance de créer en milieu scolaire, ainsi que dans les centres pour adolescents ou pour les familles aidés par l'UNICEF, un environnement sûr et protecteur où les enfants peuvent se rassembler.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2009-0084/Markisz
La Directrice générale de l'UNICEF Mme Ann M. Veneman livre les déclarations finales aux membres du Conseil d’administration. A gauche, le Directeur général adjoint M. Oumar Daou et la Directrice générale adjointe Mme Hilde F. Johnson.

Maximiser les ressources disponibles

Dans ses déclarations finales à l'issue de la rencontre d'aujourd'hui, la Directrice générale de l'UNICEF, Mme Ann M. Veneman a rappelé l'impact disproportionné de chaque situation de crise sur les enfants - comme l'avait démontrée hier la communication de Mme Kaag sur Gaza.

Mme Veneman a remercié les membres du Conseil d'administration pour

Mme Veneman a remercié des membres du conseil d'administration de leur contribution pendant les trois jours passés de planification et de discussion. Elle a souligné que la crise financière mondiale fera de 2009 une année critique au cours de laquelle l'UNICEF et les autres agences humanitaires devront travailler ensemble et avec efficacité pour maximiser les ressources disponibles.

To that end, Veneman lauded the board’s endorsement of several initiatives aimed at improving business practices and promoting an organizational culture of continuous improvement. These practices reflect UNICEF’s emphasis on transparency, accountability and good internal communication, she said.

À cette fin, Mme Veneman a loué la validation par le Conseil d'administration de plusieurs initiatives destinées à améliorer les pratiques commerciales et à promouvoir une culture d'organisation en perpétuelle amélioration. Ces pratiques reflètent les efforts de l'UNICEF pour la transparence, la responsabilité et la bonne communication intérieure, a-t-elle déclaré.

Finalement, Mme Veneman a rendu hommage au Directeur régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Est et l'Afrique australe, Per Engebak, qui prend sa retraite après 30 années passées au service des enfants et des familles dans le besoin.


 

 

Vidéo (en anglais)

6 février 2009 :
La Directrice  générale de l'UNICEF, Ann M. Veneman, livre les déclarations finales à l'issue de la première session ordinaire du Conseil d'administration de 2009.
 VIDEO  haut | bas

La Directrice régionale de l’UNICEF pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord Sigrid Kaag parle de la crise humanitaire à Gaza.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Recherche