Efficacité en coulisses : gestion et opérations

Approvisionnement : le fondement de la prestation de services

© UNICEF/HQ05-1617/Pirozzi
L’UNICEF joue un rôle de premier plan à l’échelle mondiale en ce qui concerne l’achat de fournitures pour enfants. En 2005, l’UNICEF a acheté plus de 1 100 millions de dollars de fournitures, ce qui représente une hausse de 38 % par rapport à 2004. Cette hausse importante s’explique par des volumes d’achat plus élevés dans diverses catégories de marchandises, dont le matériel d’approvisionnement en eau et assainissement (en hausse de 69 %), les produits pharmaceutiques (en hausse de 43 %) et les moustiquaires (en hausse de 190 %). Les situations d’urgence exceptionnelles dans lesquelles l’UNICEF est intervenu se sont également répercutées sur ces achats. En outre, l’UNICEF a pris en charge des dons en nature d’une valeur totale de plus de 25 millions de dollars.

L’UNICEF a continué à acheter des vaccins pour 40 % des enfants des pays en développement, ainsi que des médicaments antirétroviraux destinés à 42 pays, et reste le plus grand acheteur mondial de moustiquaires, ainsi que le premier acheteur de sels de réhydratation orale destinés aux pays en développement. En 2005, l’UNICEF a expédié des fournitures scolaires visant à aider 9 millions d’enfants à retourner à l’école.

Parmi les vingt principaux pays fournisseurs de l’UNICEF, neuf sont des pays où l’organisation apporte son soutien à des programmes en faveur des enfants. En fait, près de la moitié de tous les achats de l’UNICEF sont effectués dans des pays en développement.

Dans le cadre des réformes des Nations Unies, l’UNICEF et d’autres organismes du système ont réalisé des progrès importants en matière de collaboration dans le domaine des achats. Près de 70 % des achats de l’UNICEF s’effectuent en collaboration avec d’autres institutions des Nations Unies.