Efficacité en coulisses : gestion et opérations

Technologies de l’information

© UNICEF/HQ05-1800/Pirozzi
En 2005, l’UNICEF a pu mettre à profit les atouts dont il dispose en matière de technologies et de gestion de l’information pour renforcer l’efficacité de l’organisation, participer à la réforme des Nations Unies et contribuer davantage à l’amélioration de la vie des enfants.

De nouveaux systèmes et perfectionnements ont amélioré la gestion de l’information et ont simplifié les outils de gestion. La phase initiale d’un système de gestion des fonds a par exemple été mise en oeuvre en 2005, ce qui a permis de réduire la quantité de documents relatifs à la gestion des subventions de donateurs ainsi que le temps consacré par le personnel à des activités telles que la saisie de données.

Le système de gestion des programmes dont se servent les bureaux extérieurs pour faciliter la coopération avec d’autres organismes des Nations Unies a également été perfectionné. Le meilleur accès du personnel à l’information – grâce à la nouvelle page d’accueil de l’Intranet et à l’amélioration des services Internet offerts au public, notamment avec des possibilités de recherche affinées – a amélioré le flux d’information destiné aux programmes, ainsi que la communication.

Soutenir la réforme de l’ONU

De par ses atouts dans le domaine des technologies de l’information, l’UNICEF est bien placé pour apporter son soutien à la réforme des Nations Unies en matière de systèmes et d’applications. L’organisation continue d’œuvrer en faveur de l’adoption de normes et de systèmes communs, tout en contribuant de façon concrète à promouvoir l’harmonisation des processus entre organismes. La mise au point par l’UNICEF du système SAP-HR d’administration et de gestion des ressources humaines et des états de paie comprend une solution commune au système des Nations Unies. Plusieurs institutions des Nations Unies ont déjà adopté ce système sur mesure et d’autres examinent la possibilité de le faire tout en en planifiant la mise en oeuvre pour 2006.

Améliorer DevInfo

DevInfo, la base de données statistiques qui présente des données sous forme de tableaux, graphiques et cartes, a bénéficié de la participation accrue des organismes des Nations Unies, des gouvernements et des organisations non gouvernementales. En 2005, l’UNICEF a lancé une version spéciale de cet outil – MDG Info 2005 – pour héberger la base de données officielle de suivi des Objectifs du Millénaire pour le développement. Il est prévu de développer cet outil afin de l’utiliser également dans des situations d’urgence. L’UNICEF a continuellement tenu les engagements qui avaient été pris d’assurer les communications aux premiers stades des situations d’urgence.

Chef de file pour la communication des données durant les urgences

Du fait des résultats obtenus dans ce domaine, l’UNICEF a été nommé chef de groupe des Nations Unies pour la communication de données dans les situations d’urgence. En 2005, l’UNICEF a assumé ce rôle, d’abord de façon informelle dans plusieurs pays touchés par le tsunami et ensuite plus officiellement dans les zones dévastées par le tremblement de terre de l’Asie du Sud. En plus de ses partenariats actuels avec d’autres institutions des Nations Unies et des organisations humanitaires, l’UNICEF entretient des relations étroites avec des fournisseurs clés, afin de se tenir informé des nouvelles technologies et d’en faire le meilleur usage.