Pour les Medias

Contactez-nous

Faits et Chiffres

Communiqués de Presse 2013

Communiqués de Presse 2012

Communiqués de Presse 2010

Communiqués de presse 2011

Communiqué de presse 2009

Médiathèque

Discours officiels

Discours du Représentant de l’inter agence prononcé par Madame Barbara BENTEIN, Représentante de l’UNICEF en RDC, pour la 3ème édition de la Semaine Africaine de Vaccination à Kinshasa

Discours officiels 2012

 

Rentrée scolaire 2012-2013 : plus de 11 millions d’élèves reprennent le chemin de l’école primaire en RDC

République Démocratique du Congo (RDC), 5 septembre 2012 – Les élèves ont repris le chemin de l’école ce 3 septembre 2012 sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. Plus de 11 millions d’écoliers (6-12 ans), dont 46% de filles, sont inscrits à l’école primaire au titre de l’année scolaire 2012-2013. 

En ratifiant la Convention relative aux Droits des Enfants (CDE) en 1990, le gouvernement congolais s’est engagé à garantir les droits des enfants dont celui relatif à l’éducation gratuite. Conscient du fait que les frais de scolarité constituent un obstacle majeur à la scolarisation de nombreux enfants, le gouvernement travaille sur une politique visant à éliminer cette barrière et à avancer progressivement vers la gratuité de l’école primaire, afin d’accélérer l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et de l’Education Pour Tous (EPT). En 2011 la décision a été prise d’augmenter la part du budget de l’Etat consacré à l’éducation jusqu’à hauteur de 13% ; une avancée significative mais toujours insuffisante compte tenu des défis qui sont en jeux.

Si ces efforts louables du gouvernement pour élargir l’accès, sont à encourager et à soutenir, la qualité de l’éducation mérite une attention particulière afin que les efforts fournis en amont puissent produire les effets escomptés. Le taux d’achèvement reste faible avec 56,7% (Annuaire statistique 2009-2010), des nombreux redoublements et abandons. 

Plusieurs facteurs dont le non-respect de l’âge officiel d’inscription (6 ans), le manque de salles de classe, l’insuffisance des manuels scolaires, la démotivation des enseignants, la précarité socio-économique des parents ainsi que l’insécurité et les déplacements répétés à l’Est, sont à l’origine de la non-scolarisation ou déscolarisation des enfants. Nombreux sont les enfants qui sont inscrits à l’école plus tard que l’âge officiel d’inscription – 6 ans – ce qui réduit leurs chances de réussite scolaire par la suite. La rentrée est donc le moment de faire un appel aux parents, au gouvernement, aux entreprises privées et aux communautés et de les encourager a pleinement assurer leur responsabilité de garantir le droit à l’éducation pour tous les enfants sur le sol congolais. 

« L'éducation constitue un droit fondamental: chaque enfant, fille ou garçon, y a droit. Il est indispensable au développement des individus comme des sociétés, et est un des garants principaux du développement et de la prospérité des nations. » a déclaré la Représentante de l’UNICEF, Barbara Bentein. « Les enfants sont le futur du Congo. L’avenir du pays ressemblera à l’éducation qu’ils ont reçue. »

A l’Est du pays, l’aggravation de la crise humanitaire a contraint plus d’ 1,1 millions d’enfants à vivre en situation de déplacement dont 690 000 sont en âge d’aller à l’école primaire. L’occupation des écoles par des déplacés ou des groupes armés conduit à l’interruption des classes ainsi qu’à la destruction et au pillage du mobilier et des fournitures scolaires. Au Nord Kivu, 258 écoles ont été pillées ou brûlées depuis avril, une situation qui met en péril la rentrée d’environ 60 000 enfants.

Ensemble avec ses partenaires l’UNICEF appuie le gouvernement congolais à renforcer l’accès et la qualité de l’enseignement primaire. Ainsi, au titre de l’année scolaire 2012-2013 des kits scolaires ont été fournis pour plus de 970,000 élèves et 22,600 enseignants. L’UNICEF assure la formation continue des inspecteurs, directeurs d’école et enseignants, la construction et réhabilitation des salles de classe et leur équipement en mobilier. A travers les séances d’éducation parentale, l’équipement des Espaces communautaires d’éveil (ECE) et la formation des encadreurs l’UNICEF facilite la préparation scolaire des enfants.

###

A propos de l'UNICEF
L'UNICEF travaille dans 190 pays et territoires pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de la petite enfance à l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient la santé et la nutrition infantiles, l'eau et l'assainissement, l'éducation de base de qualité pour tous les garçons et les filles, et la protection des enfants contre la violence, l'exploitation et le sida. L'UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, fondations et de gouvernements. Pour plus d'informations sur l'UNICEF et de son travail, visitez: www.unicef.org. Suivez nous sur Twitter et Facebook.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:
Cornelia Walther, Communication UNICEF RDC, +243 99 100 63 07, cwalther@unicef.org
Cecilia Baldeh, Education UNICEF RDC, +243 817 151 694, cbaldeh@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children