Pour les Medias

Contactez-nous

Faits et Chiffres

Communiqués de Presse 2013

Communiqués de Presse 2012

Communiqués de Presse 2010

Communiqués de presse 2011

Communiqué de presse 2009

Médiathèque

Discours officiels

Discours du Représentant de l’inter agence prononcé par Madame Barbara BENTEIN, Représentante de l’UNICEF en RDC, pour la 3ème édition de la Semaine Africaine de Vaccination à Kinshasa

Discours officiels 2012

 

Le Gouvernement et l’UNICEF valident ensemble avec les partenaires un nouveau Programme de Coopération 2013-2017 pour 664 millions US$

République Démocratique du Congo (RDC), Kinshasa, le 4 juin 2012 : Le Gouvernement congolais, représenté par Mr Mondonga-O-Batobandelye, Secrétaire Général à la Coopération, pour le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale et Francophonie, M. Raymond Tshibanda, empêché, a  procédé ce jour, à la validation du programme de la coopération entre la République Démocratique du Congo et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), pour le nouveau cycle 2013-2017, portant sur un montant de 664 millions US$.

Ce programme de pays, dont l’objectif est d’assurer que chaque enfant en RDC naît et grandit dans un environnement qui œuvre à la réalisation de ses droits, définit le cadre stratégique d’intervention de l’UNICEF, ainsi que ses modalités et moyens de mise en œuvre pour les cinq années à venir. Après la validation, le document sera présenté en septembre au Conseil d’Administration de l’UNICEF pour approbation. En amont de la validation de ce jour,  une série de consultations avec le Gouvernement, la société civile, les  partenaires et donateurs ont eu lieu.

En continuation du programme en cours (2008-2012) les cinq composantes du prochain cycle visent: la survie des enfants, l’accès à l’eau potable et  l’assainissement, l’éducation primaire de qualité pour tous, la gouvernance pour la protection des enfants, l’environnement favorable pour les droits des enfants et la préparation à l’urgence et la transition avec une attention particulière aux enfants les plus vulnérables. Le budget global s’élève à plus de 664 millions US$, dont 274 millions US$ sont disponibles, sous réserve de l’attribution des contributions à des fins spécifiques. Le reliquat reste à mobiliser auprès d’autres partenaires de développement.

« Plus de  la moitié des Congolais ont moins de 18 ans – ceci représente une immense richesse, à condition de permettre à chaque enfant de développer son plein potentiel », a souligné la Représentante de l’UNICEF en RDC, Mme Barbara Bentein. « En appui au Gouvernement et aux autres acteurs congolais, l’UNICEF veut œuvrer pour assurer que chaque enfant puisse avoir cette opportunité. » Des progrès sont à noter. Entre 2000 et 2010 la mortalité des enfants ainsi que la mortalité maternelle ont baissé, respectivement de 213 à 170 et de 770 à 540 pour cent mille pour mille naissances vivantes. La couverture vaccinale de routine DTC3 [Diphtérie, Tétanos, Coqueluche] a augmenté de 30% en 2001 à 63% en 2010 et la fréquentation scolaire au primaire a progressé de 61% en 2007 à 75% en 2010.
 
Cependant, aucun Objectif du Millénaire pour le Développement ne sera atteint en 2015.  Presqu’un enfant sur deux continue à souffrir de malnutrition chronique, une situation inchangée depuis 2001. La proportion de la population ayant accès à l'eau potable ou à l’assainissement n’a pas progressé depuis 2001 et l’enregistrement des naissances est en baisse, passant de 34% en 2001 à 28% en 2010. Les principales causes de la mortalité infantile restent le paludisme, la malnutrition, les infections respiratoires aiguës, et les maladies diarrhéiques.  Les violences sexuelles, le recrutement des enfants dans les forces et groupes armés et l’exploitation économique assombrissent le tableau. La volatilité de la situation de l’Est du pays place les actions de l’UNICEF et ses partenaires dans un cycle quasi permanent d’urgences, transition et développement.

A l’issue de la cérémonie, se félicitant de l’excellent partenariat qui prévaut depuis près de 50 ans entre le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale et l’UNICEF en RDC, Mr Mondonga-O-Batobandelye, a tenu à relever l’intérêt que le Gouvernement de la RDC porte aux interventions humanitaires d’urgence et de développement afin de répondre au mieux aux besoins des enfants et des femmes les plus vulnérables.

A propos de l’UNICEF

L’UNICEF travaille sur le terrain dans plus de 155 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, dès leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de gouvernements, d’entreprises, de fondations et de particuliers.

Pour  de plus amples informations, veuillez contacter :
Cornelia Walther, UNICEF RDC, Section Plaidoyer   (+243) 81 88 46746,    cwalther@unicef.org
Behzad Noubary, UNICEF RDC, Section Planning, Suivi & Evaluation (+243) 81 7100596,   bnoubary@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children