Pour les Medias

Contactez-nous

Faits et Chiffres

Communiqués de Presse 2013

Communiqués de Presse 2012

Communiqués de Presse 2010

Communiqués de presse 2011

Communiqué de presse 2009

Médiathèque

Discours officiels

Discours du Représentant de l’inter agence prononcé par Madame Barbara BENTEIN, Représentante de l’UNICEF en RDC, pour la 3ème édition de la Semaine Africaine de Vaccination à Kinshasa

Discours officiels 2012

 

Journées Nationales de Vaccination (JNV) en RDC: 15 millions d’enfants de moins de 5 ans vont être protégés lors de la campagne de vaccination contre la polio, de supplémentation en vitamine A et de déparasitage.

Kinshasa, le 04 mai 2012 – En République Démocratique du Congo, le Secrétaire général du Ministère de la Santé Publique, le Dr Pierre Lokadi Otete Opetha a procédé hier à Kinkole (Zone de santé du Sud-est de Kinshasa), au lancement officiel d’une campagne intégrée de vaccination de masse contre la poliomyélite, de supplémentation en vitamine A et de déparasitage contre les vers intestinaux en faveur 15 millions d’enfants de la RDC.

Cette campagne intégrée se déroulera du 03 au 05 mai 2012 dans 515 zones de santé du pays, grâce aux financements d’une valeur de  11, 730,904 USD,  mis à disposition par les bailleurs de fonds suivants : la Fondation Bill & Melinda Gates, l’USAID, la JICA,, le Rotary International, CDC, HKI, le CIDA, etc.

Le renforcement de l’immunité de la population justifie l’organisation de cette vaste campagne de vaccination, dans laquelle le Gouvernement de la RDC est appuyé par ses partenaires traditionnels, à savoir : l’OMS et l’UNICEF.  A l’ occasion de ce lancement officiel, le Secrétaire Général, parlant au nom du Ministre de la Santé Publique empêché, a rappelé que pour cette campagne « les efforts seront concentrés sur la vaccination contre la poliomyélite et la récupération des enfants qui n’ont pas pu compléter leur calendrier vaccinal». Le Dr Lokadi a ajouté : « Luttons pour qu’il n’y ait pas un enfant non vacciné de trop ». 
Prenant la parole pour le compte du Comité de Coordination Interagence, le Représentant de l’OMS en RDC, le Dr Léodégal Bazira, a pour sa part indiqué que ce passage était « une opportunité à ne pas rater en vue de toucher tous les enfants cibles et renforcer le processus qui nous aidera à tourner définitivement la page sombre de l’épidémie de poliovirus sauvage (PVS), et être enfin au rendez-vous d’un monde sans polio, et cela est possible ». Pour lui,  cela «est possible comme l’a démontré récemment l’Inde, qui enregistrait des milliers de cas par an, qui a tourné la page depuis un an, grâce à une mobilisation communautaire sans précédent».
De son côté, la Représentante de l’UNICEF, Madame Barbara Bentein, s’est félicitée de l’organisation de ces journées intensives, qui a-t-elle déclaré, vont permettre à tous les enfants de la RDC d’être protégés contre les maladies et de voir ainsi se concrétiser leur droit à la santé.

Les coûts opérationnels de cette campagne s’élèvent à 8, 471,155 US$ dont 6, 155,367 US$ couverts par l’OMS et 2, 315,788 US $ par l’UNICEF et  l’ONG HKI en ce qui concerne le transport de Mebendazole pour la supplémentation en vitamine A et le déparasitage.

L’intensification de la communication interpersonnelle à l’endroit des communautés, familles et leaders locaux, par le biais notamment des chefs coutumiers et leaders religieux, ainsi que les autorités politico-administratives, a permis des progrès remarquables dans plusieurs provinces de la République Démocratique du Congo.

Rappelons que depuis le début de cette année, aucun cas de PVS n’a été notifié en RDC.  En 2011, 93 cas avaient été détectés, contre 100 en 2010.

Cette campagne intégrée coïncide avec la 2ème édition de la Semaine Africaine de la Vaccination (SAV) qui est une initiative mise en place en 2010, par les Ministres de la santé réunis lors de la 60ème  session du Comité régional de l'OMS pour maintenir le plaidoyer, élargir la participation communautaire et améliorer la prestation des services de vaccination. Les autres interventions telles que les pratiques de lavage des mains et de l’allaitement maternel exclusif seront vivement encouragées tout au long de cette période.

Note aux lecteurs:
L’Initiative Mondiale pour l’Eradication de la Poliomyélite (IMEP) est coordonnée par les gouvernements des pays concernés, l'OMS, l’UNICEF, le Rotary International et le CDC-Atlanta. Depuis son lancement en 1988, l'incidence de la poliomyélite a été réduite de plus de 99%. En 1988, plus de 350.000 enfants ont été paralysés chaque année dans plus de 125 pays endémiques. Aujourd’hui la polio reste endémique dans les pays suivants: le Nigéria, le Pakistan et l'Afghanistan. 

----------------------------------------------
Pour plus d'informations, veuillez contacter:
Dr Audry Mulumba Wa Kamba, Directeur, PEV RDC; courriel: audrywakamba@yahoo.fr
Dr Tiekoura Coulibaly, Point focal IVD, OMS RDC ; courriel : coulibalyt@cd.afro.who.int
Dr Celestino Costa, Chef Santé, UNICEF RDC; courriel: ccosta@unicef.org     
Eugène Kabambi, Chargé de Communication, Plaidoyer & Médias, OMS RDC; courriel: kabambie@cd.afro.who.int
Bibiane Ambongo: Spécialiste en Communication, UNICEF RDC ; courriel: bambongo@unicef.org

 

 
Search:

 Email this article

unite for children