Pour les Medias

Contactez-nous

Faits et Chiffres

Communiqués de Presse 2013

Communiqués de Presse 2012

Communiqués de Presse 2010

Communiqués de presse 2011

Communiqué de presse 2009

Médiathèque

Discours officiels

Discours du Représentant de l’inter agence prononcé par Madame Barbara BENTEIN, Représentante de l’UNICEF en RDC, pour la 3ème édition de la Semaine Africaine de Vaccination à Kinshasa

Discours officiels 2012

 

Mot de la Représentante de l'Unicef à l'occasion de la signature du protocole d'accord entre le Japon et l'Unicef pour l’appui à un environnement favorable à l’enfance à travers la participation communautaire

© Photo Unicef / RDCongo
A côté du Ministre congolais de l'EPSP, Mme Pierrette Vu Thi Représentante de l'Unicef RDCongo, prononçant son discours lors de la signature du protocole d'accord avec le Japon, dans la salle de conférence de l'Unicef/Kinshasa

Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et  Professionnel,
Excellence Monsieur le ministre de la Santé,
Excellence Monsieur le ministre des Affaires Sociales,
Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Japon,
Monsieur le Représentant de la Coopération Japonaise,
Messieurs les Secrétaires Généraux de la Santé et de l’EPSP,
Mesdames et Messieurs,

Il est  une agréable tradition pour l’UNICEF, de signer des protocoles d’accord avec le Gouvernement du Japon dans le cadre du financement des activités de protection et de promotion des droits des femmes et des enfants de la République Démocratique du Congo. C’est donc avec un réel plaisir que je prends la parole à l’occasion de cette nouvelle cérémonie.

Avant tout, j’aimerais saluer la présence en ce lieu  de hauts responsables gouvernementaux,  principaux responsables de la mise en œuvre des activités du programme de coopération RDC-UNICEF.

Le protocole d’accord qui nous réunit en ce jour, porte sur un montant total de six millions, six cents quatre-vingt (6,680,000$) dollars américains. C’est une nouvelle contribution que le  Gouvernement du Japon apporte en appui à un environnement favorable à l’enfance à travers la participation des communautés dans les provinces des deux Kasaï et de l’Equateur pour les années 2010 et 2011. Cet apport cible ainsi des provinces du centre et de l’ouest du pays, généralement moins favorisés par les donateurs.

Ce protocole constitue le prolongement de l’accord de coopération conclu en 2007 pour offrir le même paquet de services, que dans les provinces de Kinshasa, du Bas-Congo et le district d’Ituri.

Le présent financement contribuera à la relance des secteurs sociaux de base : Education, eau hygiène et assainissement, communication, protection  et survie de l’enfant en se focalisant surtout sur les activités de réhabilitation d’infrastructures, et de renforcement des capacités. Il servira notamment à :
- la réhabilitation et la construction de 18 écoles primaires et centres de rattrapage scolaire, de 18 espaces communautaires d’éveil, de 6 centres conviviaux  d’écoute et d’information pour les adolescents,  et au renforcement des capacités des éducateurs du préscolaire, des enseignants, des pairs éducateurs et des parents en vue d’accroitre l’offre éducative dans le secteur formel et informel ;

- la réhabilitation de 50 centres de santé et la formation du personnel sanitaire et communautaire pour améliorer les prestations de service ;

- la mise en place d’un paquet d’interventions en matière d’eau, hygiène et assainissement dans 20 communautés villageoises pour réduire les risques sanitaires environnementaux chez les enfants et les autres membres de la communauté ;

- le renforcement des capacités de 2000 enfants sortis des forces et groupes armés et le soutien à la scolarisation ou au retour à l’école de 5000 orphelins et enfants vulnérables pour assurer le droit à l’éducation et à la protection des enfants en difficulté ;

- l’organisation d’activités de communication pour l’appropriation par les communautés des pratiques familiales essentielles, et pour la mise en place d’un mécanisme durable d’interventions basé sur la participation de la communauté dans la planification, la gestion et le suivi des activités du projet..

Excellences,
Distingués invités,

Je tiens à souligner  la constance de l’engagement du Gouvernement du Japon pour la cause de l’enfance en RDC, un engagement qui doit être cité en exemple. En effet, depuis plus de dix ans, le Gouvernement du Japon apporte chaque année, à travers l’UNICEF, de plus en plus de fonds qui contribuent à améliorer les conditions et la qualité de vie des enfants et des femmes de ce pays.

Les contributions du peuple japonais viennent compléter les efforts déployés par le Gouvernement de la RDC pour l’amélioration des conditions de vie des populations, particulièrement des femmes et des enfants, à travers la disponibilité et l’accès aux services sociaux de base.

Je voudrais donc remercier encore une fois le Japon, et je réitère la disponibilité de l’UNICEF à accompagner les efforts du Gouvernement pour la réalisation des droits des enfants et des femmes Congolais.

Je vous remercie.

 

 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children