Pour les Medias

Contactez-nous

Faits et Chiffres

Communiqués de Presse 2013

Communiqués de Presse 2012

Communiqués de Presse 2010

Communiqués de presse 2011

Communiqué de presse 2009

Médiathèque

Discours officiels

Discours du Représentant de l’inter agence prononcé par Madame Barbara BENTEIN, Représentante de l’UNICEF en RDC, pour la 3ème édition de la Semaine Africaine de Vaccination à Kinshasa

Discours officiels 2012

 

Atelier ECE Kolwezi

Lubumbashi, le 19 décembre 2009: Plus de 50 encadreurs en chef et encadreurs de 11 espaces communautaires d’éveil de Kolwezi et Likasi viennent de prendre part à un important atelier d’échange d’expériences dans la ville de Kolwezi.

Appuyée par l’UNICEF, cette rencontre a été une occasion pour les participants de faire le point sur l’opérationnalisation mais surtout le niveau d’implication et d’appropriation de ces espaces par les membres des communautés.

Pendant ces travaux, les participants ont aussi eu l’occasion de renforcer  leurs connaissances sur l’approche  « Développement intégré du jeune Enfant »  ainsi que   les cinq pratiques familiales essentielles> dont le lavage des mains, l’allaitement maternel exclusif jusqu’à 6 mois, l’utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide, prise en charge des maladies diarrhéiques et la vaccination. Thèmes développés successivement par les spécialistes de l’Education et de la communication pour le développement du bureau de l’UNICEF, Zone Sud, venus de Lubumbashi.

Un des moments forts de l’atelier de Kolwezi aura été, sans nul doute, le partage de l’expérience de l’espace communautaire de l’Aumônier du travail du village Kimbeime, situé à 12 kilomètres de Lubumbashi, sur la route de Likasi.

< Mettre les enfants à l’abri de vagabondage, telle  fut la raison fondamentale qui, en 2007, avait conduit les habitants du village Kimbeime à mener  un plaidoyer auprès du curé de la congrégation catholique  en vue d’y implanter un espace communautaire d’éveil au profit de ces enfants.

Au terme des actions de sensibilisation et de recensement des enfants, la première rencontre avec les parents de cette localité sera déterminante car, elle marquera le début de la création de divers partenariats. Partenariat avec l’UNICEF, le projet <un jardin pour tous> mais aussi avec la communauté de Kimbeime.

L’UNICEF dotera l’espace en kits divers notamment en ustensiles de cuisine, matériels pédagogiques, didactiques, ludiques, appuiera le renforcement des capacités des encadreurs ainsi que les activités génératrices de revenus. De son coté, le projet « un jardin pour tous » mettra à la disposition de la communauté 3 salles de classe tandis que cette même communauté érigera un  local de près de 48 m2.

A ce jour, selon Mlle Carine Konga, encadreuse en chef, l’espace de Kimbeime a accueilli 152 enfants de 3 à 5 ans dont 64 filles et 88 garçons soit 46 pour le niveau 1, 48 pour le niveau 2 et 58 pour le niveau 3. Ce résultat positif, ajoutera-t-elle, est à mettre à l’actif des parents qui, depuis septembre 2008, se sont investis efficacement dans la prise en charge de cet ECE.

Investissement caractérisé par :   participation financière mensuelle de 250 FC pour faire face à certains frais de fonctionnement de l’espace ,confection gratuite des tabliers pour les enfants  par un  des membres du comité d’appui, aménagement d’un espace pour les jeux des enfants, exploitation d’un champ de patates douces d’un demi-hectare par les parents et vente de 150 poulets de chair dans le cadre des activités génératrices de revenus, prise en charge médicale gratuite des enfants, nutrition des enfants (2 repas par semaine), aménagement des toilettes et de quelques points d’eau...

 Au delà de toutes ces avancées positives de participation communautaire, Mlle Carine Konga est convaincue que le chemin  en vue d’une   appropriation et d’une pérennisation totale des actions en faveur de l’ECE reste long. Quoiqu’il en soit, l’expérience de cet espace constitue un modèle dans le cadre de la dynamique communautaire qui mérite d’être documentée et partagée.

En 2010, outre la promesse faite par le Ministère Provincial des infrastructures sur l’adduction d’eau dans cet espace, plusieurs autres actions visant le développement intégral de l’enfant y seront entreprises notamment la promotion des pratiques familiales essentielles, l’enregistrement des enfants à l’état civil. Prochaines étapes d’échange des expériences : Tanganyika, Kananga et Mbuji Mayi.


[PDF]
(PDF documents require Acrobat Reader to view.)

 

 
Search:

 Email this article

unite for children