Pour les Medias

Contactez-nous

Faits et Chiffres

Communiqués de Presse 2013

Communiqués de Presse 2012

Communiqués de Presse 2010

Communiqués de presse 2011

Communiqué de presse 2009

Médiathèque

Discours officiels

Discours du Représentant de l’inter agence prononcé par Madame Barbara BENTEIN, Représentante de l’UNICEF en RDC, pour la 3ème édition de la Semaine Africaine de Vaccination à Kinshasa

Discours officiels 2012

 

RDC : 1,8 millions de ménages reçoivent des moustiquaires imprégnées dans l’Est du pays. Un pas sans précédent dans la lutte contre le paludisme chez l’enfant.

© Photo Unicef/RDCongo
Distributions des moustiquaires par les femmes à Kisangani.

Kinshasa, République Démocratique du Congo, 11 décembre 2009 – Plus de 10 millions de personnes, dont 20% sont des enfants,      bénéficient de la plus importante distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide, organisée par l’UNICEF et ses partenaires. Le lancement officiel de cette campagne a eu lieu, vendredi 11 décembre à Kisangani, dans le centre de santé de Rosalia dans la province Orientale, en République Démocratique du Congo. Près de 5,5 millions de ces moustiquaires à longue durée d’action, seront distribuées à 1,8 millions de ménages vivant dans la Province Orientale et dans le Maniema.

« L’objectif de cette campagne de masse est d’empêcher la transmission vectorielle du paludisme et d’offrir aux enfants des provinces concernées la possibilité de grandir en bonne santé », a affirmé Emile Bongeli, Vice-ministre Congolais de la Reconstruction. M. Bongeli a donné le coup d’envoi de cet  important événement en présence de nombreuses personnalités et partenaires ainsi que d’un public venu nombreux pour la circonstance.

Chaque famille devrait recevoir gratuitement 3 moustiquaires imprégnées d’insecticide.
Des études concordantes montrent que l’utilisation quotidienne des moustiquaires est le moyen le plus simple et le plus efficace pour éviter les piqûres de moustiques qui transmettent le paludisme.                                                                            Cette maladie, a notamment rappelé M. Alan Court, le Conseiller de l’Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour le paludisme, tue chaque année en moyenne 180.000 enfants de moins de cinq ans et constitue un des facteurs de mauvaise santé et de malnutrition des mères, qui contribue directement ou indirectement à l’augmentation de la mortalité maternelle.

La Représentante du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), Pierrette Vu Thi, a quant à elle, a rappelé que l’année 2009 marque le 20e anniversaire de l’adoption de la convention Relative aux Droits des Enfants, et constitue  une occasion pour accélérer la mise en œuvre de la stratégie sur la  survie et développement des enfants du continent africain.  Elle a remercié les partenaires de l’UNICEF : l’OMS, PSI/ASF, Drive Against Malaria, le SANRU/AXxes, le PARSS/Banque Mondiale qui ont joint leurs efforts à ceux du Gouvernement de la RDC afin de protéger la population contre le paludisme et de sauver ainsi la vie des enfants congolais.

Le coût global de cette campagne s’élève à 36 millions de dollars américains, fonds mobilisés notamment auprès des principaux bailleurs de fonds de l’UNICEF comme l’UNITAID, l’Union Européenne, l’USAID et Comités nationaux américain et allemand pour l’UNICEF. La MONUC et le Programme Alimentaire Mondial (PAM) ont apporté chacun un appui logistique à cette opération de grande envergure.

Des activités de sensibilisation ont été planifiées autour de l’utilisation de la moustiquaire imprégnée afin de s’assurer que tous les ménages l’utilisent correctement et se protègent efficacement contre le paludisme. Les cinq principales confessions religieuses de la RDC collaboreront avec l’UNICEF afin de transmettre les messages clés, relatifs aux pratiques adaptées pour l’amélioration de la santé des familles.

A propos de l’UNICEF
L’UNICEF travaille sur le terrain dans 155 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, dès leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de gouvernements, d’entreprises, de fondations et de particuliers.---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour  de plus amples informations, veuillez contacter :
Joyce Brandful : (+243) 81 884 6746

 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children