Pour les Medias

Contactez-nous

Faits et Chiffres

Communiqués de Presse 2013

Communiqués de Presse 2012

Communiqués de Presse 2010

Communiqués de presse 2011

Communiqué de presse 2009

Médiathèque

Discours officiels

Discours du Représentant de l’inter agence prononcé par Madame Barbara BENTEIN, Représentante de l’UNICEF en RDC, pour la 3ème édition de la Semaine Africaine de Vaccination à Kinshasa

Discours officiels 2012

 

Les déplacés au Nord Kivu bénéficient des réponses innovantes de L’UNICEF et ses partenaires

© Photo Unicef/RD Congo
Foire NFI à Walikale (Nord-Kivu), nouvelle expérience de l'Unicef et ses partenaires

Walikale, République Démocratique du Congo, 6 novembre 2009 – Près de 12.000  enfants et leur famille se sont donnés rendez vous aux six foires NFI, organisées par l’ONG internationale SOLIDARITES. Ces foires, soutenues par l’UNICEF dans le cadre du RRM (Rapid Response Mechanism), se sont déroulées autour des zones de déplacements, à Walikale, territoire au cœur des conflits du Nord Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo. Les représailles violentes des FDLR (le Front Démocratique de Libération du Rwanda), suite aux conflits avec les forces gouvernementales, ont forcé les populations à fuir leur village en laissant tout derrière elles.

Ces grands marchés en plein air ont donc pour objectif de soutenir en biens de première nécessité les familles récemment déplacées. Des coupons, d’une valeur totale de 60 dollars, sont distribués à ces familles qui peuvent ainsi se procurer habits, matelas, casseroles ou tout autre article non périssable identifié, par elles, comme prioritaire. Grands et petits commerçants de la région ont tous été impliqués, contribuant ainsi au développement de l’économie locale.

Cette initiative s’inscrit dans un projet de plus grande ampleur de promotion des foires,  initialement développé par l’UNICEF et l’ONG CRS (Catholic Relief Service). De nombreuses ONGs, telles que SOLIDARITES, NRC (Norwegian Refugee Council), IRC (International Rescue Committee), Caritas-Développement Goma and AVSI, ont bénéficié de formations et de support techniques dans l’application de cette approche innovante. 

Tout le monde y gagne : les populations peuvent choisir les articles dont elles ont le plus besoin et les organisations humanitaires pallient au défi logistique et au cout important liés aux distributions dans les zones enclavées comme Walikale. Depuis le lancement du projet en Mars 2009, près de 100.000 personnes déplacées et retournées ont été assistées grâce aux 36 foires déjà organisées dans tout l’Est de la RDC.

« L’inaccessibilité de certaines zones pousse l’UNICEF et ses partenaires à développer des réponses innovantes adaptées aux besoins des femmes et enfants extrêmement vulnérables, explique Pierrette Vu Thi, Représentante de l’UNICEF en République Démocratique du Congo. Grâce aux foires, les femmes retrouvent leur capacité de choix, d’identification des besoins de leur famille et leur dignité dans un processus de déplacements déjà très difficile à vivre.»

De nouvelles zones de déplacements
Depuis le début de l’année, l’intensification des conflits, dans le cadre des opérations menées par les forces armées congolaises contre les FDLR et les représailles violentes contre les populations, ont provoqué de nombreuses vagues de déplacements. Selon OCHA, Bureau des Nations Unies de coordination humanitaire, 80.000 personnes sont déplacées dans le territoire de Walikale, dont près de 50 % sont des enfants. La plupart sont logées dans des familles d’accueil, accentuant ainsi la pression sur les ressources communautaires déjà très limitées.

La zone de Walikale, restée relativement stable ces dernières années, est désormais un centre important de déplacements. L’onde de choc des conflits récents a déstabilisé tout le territoire, enclavé, avec peu d’activités agricoles et largement dominé par l’extraction et le commerce de minerais tels que le coltan, la cassitérite ou encore la bauxite. La présence des carrés miniers autour des zones de déplacements, sur l’axe Walikale, Mubi, NDjingala, offre peu de stratégies de survie viables pour les populations.

Si les organisations humanitaires ont observé et soutenu les retours dans certaines zones du Nord Kivu, plus d’un million de personnes sont toujours déplacées dans la province, dont 690.000 depuis le début de l’année, selon OCHA.

“La situation est loin d’être sécurisée dans certaines zones, explique Marie Le Duc, coordinatrice du RRM pour SOLIDARITES. Walikale en est le meilleur exemple : nous n’avons observé que très peu de retour ces 5 derniers mois et, au contraire, les exactions contre les populations se sont multipliées et ont provoqué la fuite des populations vers les axes principaux et les centres urbains ou le cout de la vie leur est hors de portée.” 

A propos de Solidarités
Solidarités est une association d'aide humanitaire internationale, qui met en pratique depuis 29 ans les valeurs et principes de sa charte en portant secours aux  personnes victimes de crises complexes où se mêlent urgence, post-urgence et reconstruction. Ses interventions portent sur des domaines tels que l'accès à l'eau potable et l'assainissement, la sécurité alimentaire, et la reconstruction. L'objectif de Solidarités, des premières heures de l'urgence jusqu'aux derniers jours de la reconstruction, est de permettre aux populations de retrouver stabilité et autonomie, après avoir vécu dans l'insécurité.

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

# # #

Pour de plus amples informations veuillez contacter:

Lucile Malnoury,  SOLIDARITES  Tel : +243 (0)819 500 239; charge.communication@solidarites-rdc.org
Joyce Brandful, Kinshasa ++ 243 818 46746 Jbrandful@unicef.org
Judith Sarano, UNICEF; Tel: + 243 (0)81 830 59 33;  jsarano@unicef.org


 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children