Pour les Medias

Contactez-nous

Faits et Chiffres

Communiqués de Presse 2013

Communiqués de Presse 2012

Communiqués de Presse 2010

Communiqués de presse 2011

Communiqué de presse 2009

Médiathèque

Discours officiels

Discours du Représentant de l’inter agence prononcé par Madame Barbara BENTEIN, Représentante de l’UNICEF en RDC, pour la 3ème édition de la Semaine Africaine de Vaccination à Kinshasa

Discours officiels 2012

 

Mot de Madame Pierrette Vu Thi, Représentante de l’UNICEF, à l’occasion de la clôture de l’atelier national de validation du Plan d’action national en faveur des Orphelins et Enfants Vulnérable en RDC - 19 août 2009

Excellence, Monsieur Le Ministre des Affaires sociales, Action humanitaire et Solidarité nationale,
Monsieur le Directeur de l’USAID,
Mesdames et Messieurs les Représentants des Coopérations bilatérales
Mesdames et Messieurs les Représentants des Agences des  Nations Unies,
Mesdames et Messieurs les Représentants des ONG nationales et internationales,
Distingués invités,
Chers participants.

Tout d’abord, je voudrais remercier Son Excellence, M. le Ministre des Affaires sociales, Action humanitaire et Solidarité nationale, d’avoir rehaussé par sa présence personnelle l’ouverture et la clôture de cet atelier de validation du Plan d’Action National en faveur des Orphelins et Enfants Vulnérables.

Mes remerciements vont également à vous, chers participants, qui avez donné sans compter votre temps, partager sans concession votre expérience durant ces 3 jours pour forger un consensus sur la réponse en faveur de nos enfants les plus vulnérables. Permettez-moi de vous féliciter pour votre active participation et les discussions conviviales et constructives qui ont abouti à un tel résultat.

Je réitère mes remerciements a notre partenaire USAID pour son soutien technique et financier tout le long de ce processus.

Excellence, Monsieur le Ministre,
Chers participants,

Le Plan Action National en faveur des OEV découle d’une part de l’obligation de l’Etat congolais d’honorer son engagement pris lors la Session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies sur les enfants en juin 2001.  D’autre part, il doit permettre d’élargir le partenariat  des acteurs œuvrant pour les OEV et de fédérer leurs efforts autour d’objectifs définis, d’une manière consensuelle, au sein d’une politique OEV. Enfin, il représente une opportunité de rassembler, d’augmenter et d’optimiser les ressources financières et humaines pour la création des synergies dans l’accroissement des services de qualité pour améliorer la situation des enfants en RDC.
 
Le Plan répond ainsi aux besoins de l’ensemble des acteurs - qu’ils soient institutionnels, de terrain ou financiers - régulièrement confrontés à l’absence d’orientations politiques et au manque de coordination des interventions.

Et enfin, ce plan est un instrument primordial pour arriver à construire un environnement protecteur pour nos OEV dans les 5 années à venir.

Excellence, Monsieur le Ministre,
Chers participants,

L’étape que nous venons tous de franchir aujourd’hui nous engage à nous remettre au travail avec une ardeur redoublée pour que, au plus vite, un réel changement se fasse dans la vie des enfants et des femmes du pays. Le plus difficile, qui est la mise en œuvre de ce plan, reste à faire, pour que nos OEV aient accès aux services sociaux de base.

Permettez-moi de croire que ce travail, qui nous a tant mobilisé, ne reste pas vain ou un vœu pieu – comme l’a dit Son Excellence M. Le Ministre, lors de son allocution d’ouverture de cet atelier.

Nous aurons l’opportunité de nous retrouver pour faire le point sur l’avancement dans la réalisation des objectifs attendus, c’est pourquoi je suis convaincue que l’impulsion qui vient d’être donnée aujourd’hui ne va pas s’arrête ici. Je le répète encore mais l’implication de tous- c’est-a-dire le gouvernement, la société civile, le secteur privé, les communautés, les familles, sans oublier les bailleurs de fonds- est une condition sine qua non, si ce n’est pas un devoir.

Excellence, Monsieur le Ministre,
Chers participants,

Avant de terminer, au nom de l’UNICEF, je voudrais souhaiter aux participants qui sont venus de loin, un bon retour dans leurs provinces respectives et vous remercier tous encore une fois pour votre soutien sans faille à la cause de nos enfants les plus vulnérables. 

Je vous remercie.

 

 
Search:

 Email this article

unite for children