Pour les Medias

Contactez-nous

Faits et Chiffres

Communiqués de Presse 2013

Communiqués de Presse 2012

Communiqués de Presse 2010

Communiqués de presse 2011

Communiqué de presse 2009

Médiathèque

Discours officiels

Discours du Représentant de l’inter agence prononcé par Madame Barbara BENTEIN, Représentante de l’UNICEF en RDC, pour la 3ème édition de la Semaine Africaine de Vaccination à Kinshasa

Discours officiels 2012

 

Mot de la Représentante de l’Unicef à l’occasion de la clôture de la 1ère phase d’expérimentation du projet s’apprêter pour l’école par l’approche «enfant à enfant» en RDC

© RDC : Photo Unicef

Excellence Monsieur le Ministre de l‘Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel,
Excellence Monsieur le Vice-ministre de l‘Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel,
Excellences Messieurs les Ambassadeurs,
Monsieur le Représentant de l’Unesco,
Excellence Monsieur le Ministre Provincial du  Plan,
Excellence Madame la Ministre Provinciale de l’Education, Genre, Communication et Médias,
Monsieur le Secrétaire Général à  l ‘Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel,
Monsieur l’Inspecteur Général de l ‘Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel,
Distingués invités, Mesdames et messieurs,
C’est véritablement un  plaisir pour moi de prendre la parole, au nom de  l’UNICEF chaque fois qu’une avancée est accomplie dans la promotion et le respect des droits de l’enfant. C’est bien le cas à l’occasion de la clôture de la première phase d’expérimentation du Projet « S’apprêter pour l’école par l’approche Enfant à Enfant » en République Démocratique du Congo.
Dans le cadre de la coopération entre le Gouvernement de la RDC et l’UNICEF, il est  mis en place depuis 2003, le projet DIJE relatif à l’éveil et au développement du jeune enfant basé sur une approche intégrée. Ce projet apporte un appui multiforme aux institutions publiques, aux ONG et aux communautés locales pour qu’un nombre de plus en plus important de jeunes enfants de 0 à 8 ans bénéficient d’un éveil global dans des espaces communautaires d’éveil connus sous le sigle d’ECE.
L’approche « enfant à enfant » dont il est question aujourd’hui, est une stratégie complémentaire pour préparer les jeunes enfants à entreprendre avec succès les études primaires dans la perspective de l’atteinte de l’objectif de scolarisation primaire universelle.
Elle consiste à doter les jeunes enfants de 5 ans des compétences nécessaires afin qu’ils entrent à l’école primaire à l’âge légal de 6 ans. Pour ce faire, elle outille de façon systématique  les enfants plus âgés qui sont déjà à l'école à  user de leur influence naturelle sur les plus jeunes enfants pour  mieux les préparer à aborder  les études primaires. Cette approche s’inspire en fait de l’expérience africaine d’encadrement de jeunes enfants par leurs aînés.
Les recherches menées dans plusieurs pays établissent un lien entre la participation aux programmes de développement du jeune enfant comme l’approche « ENFANT A ENFANT », l'inscription scolaire dans l’enseignement  primaire et de meilleurs résultats scolaires, en particulier pour les enfants défavorisés.

Excellence Monsieur le Ministre de l’EPSP,
Distingués invités,
Mesdames et messieurs,
Permettez-moi de rappeler que la République Démocratique du Congo est le seul pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre sur un total de 24  à mettre en œuvre ce projet pilote.  Il convient de noter aussi que l’approche « child-to-child » a souvent été utilisée dans la promotion des pratiques sanitaires et hygiéniques. L’expérience actuelle portant sur l’encadrement  préscolaire est menée dans six pays du monde dont certains sont représentés à cette cérémonie. Il s’agit du Yémen, de la Chine, du Tadjikistan, du Bangladesh, de l’Ethiopie et de la RDC. En République Démocratique du Congo, 1500 jeunes enfants de 5 ans ont été dotés des compétences nécessaires et préparés à entrer en première année primaire en septembre 2009. Le projet envisage de cibler 600 nouveaux enfants au cours de la prochaine année scolaire. 
Avant de terminer ce propos, je  voudrais dire toute la reconnaissance de l’UNICEF aux autorités du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel pour leur engagement et leur soutien à la mise en œuvre des activités « ENFANT A ENFANT »  dans le système éducatif de la RDC.  Au vu des acquis de cette première phase d’expérimentation, je sollicite de chaque intervenant davantage d’ardeur et d’implication pour la réussite de l’expérimentation et plus tard, la généralisation de l’approche.
Je vous remercie.

 

 
Search:

 Email this article

unite for children