Pour les Medias

Contactez-nous

Faits et Chiffres

Communiqués de Presse 2013

Communiqués de Presse 2012

Communiqués de Presse 2010

Communiqués de presse 2011

Communiqué de presse 2009

Médiathèque

Discours officiels

Discours du Représentant de l’inter agence prononcé par Madame Barbara BENTEIN, Représentante de l’UNICEF en RDC, pour la 3ème édition de la Semaine Africaine de Vaccination à Kinshasa

Discours officiels 2012

 

Journée de l'Enfant Africain 2009 célébrée au Katanga

© Photo Unicef / RDCongo
Les enfants de Lubumbashi en train de jouer une saynète.

Lubumbashi, 16 juin 2009–A cette occasion, les enfants du Katanga ont demandé aux autorités de leur province de faire en sorte que chaque enfant ait accès à l’eau potable, aux soins de santé primaires et à une alimentation saine. Ce message a été lu par plusieurs enfants, le 16 juin 2009 au stade Lupopo de Lubumbashi, lors de la cérémonie de commémoration de la Journée de l’Enfant Africain (JEA) 2009, dont le thème cette année est : «Une Afrique digne des enfants : Appel pour une action accélérée en vue de leur survie ».
C’est à travers des poèmes, des chants, des saynètes et surtout des messages de plaidoyer à l’intention des Autorités que les enfants se sont exprimés lors de cette cérémonie.
Si le thème de la JEA cette année est consacré à la survie, c’est parce que de nombreux pays africains ont des défis majeurs à relever en matière de santé.
Raison pour laquelle, comme l’a précisé le Chef de Bureau de l’UNICEF pour la Zone Sud, M. Roger BOTRALAHY, les Chefs d’Etats africains ont adopté en 2005, une Stratégie Africaine pour la Survie et le Développement de l’Enfant (SASDE).
Cette stratégie a-t-il expliqué, paraît très importante pour la République Démocratique du Congo, au regard des données de l’Enquête Démographique et Santé (EDS) menée dans ce pays en 2007, qui montrent que le niveau d’adoption des pratiques familiales essentielles par les communautés reste faible. Au Katanga, par exemple, le niveau de la mortalité infantile et juvénile reste très élevé. Selon l’EDS, le taux de mortalité infantile est de 94 pour 1000 naissances vivantes et le taux de mortalité infanto-juvénile est 154 sur 1000 naissances vivantes. En d’autres termes, environ un enfant sur cinq meurt avant d’avoir fêté son cinquième anniversaire.
En vue de répondre aux besoins cruciaux des enfants les plus vulnérables de la province du Katanga, M. Roger BOTRALAHY a insisté sur l’importance de promouvoir des pratiques simples, des gestes efficaces, peu coûteux et à la portée de toute famille et de toute communauté.
Il s’agit notamment de faire dormir les enfants sous Moustiquaire Imprégnée d’Insecticide (MII); de se laver les mains avec de l’eau et du savon avant les repas et après avoir été aux toilettes; de savoir gérer correctement les diarrhées à domicile; de soutenir et promouvoir l’allaitement maternel exclusif et, enfin, de poursuivre la vaccination complète des tous les enfants.
Prenant la parole à son tour, Mme la Ministre provinciale du Genre, Famille et Enfant, Thérèse LUKENGE a insisté sur le rôle que doit jouer les familles et les parents dans la protection des droits des enfants. «C’est aux parents et aux familles que reviennent la responsabilité première de protéger leurs enfants, car la place de l’enfant demeure au sein de la famille et non dans la rue », a souligné la Ministre du Genre, Famille et Enfant.
Elle a en outre cité quelques actions que le Gouvernement provincial a mené en faveur des enfants ici au Katanga. Il s’agit notamment de l’installation des réverbères dans les grandes artères de la ville et ce afin de décourager les actes de violences à l’égard des femmes et des enfants, la dotation en fournitures scolaires dans les écoles et l’aménagement des espaces de loisirs pour les enfants.
Il faut noter que cette cérémonie de commémoration de la JEA a débuté par un match de football entre l’équipe du Centre Bankanja Ville et celle des scouts - district Lubumbashi, le score quoique très lourd, 11-0, en faveur du Centre Bakanja a permis aux enfants de se retrouver et de jouer dans une ambiance conviviale.  Contact : Fonds des Nations Unies pour l’Enfance :
Roger Botralahy (243) 0818996981, email : rbotralahy@unicef.org 
Celestin Bibimbu (243) 0818996978,email : cbibimbu@uicef.org 
Sylvie Sona (243) 0819601849 : nssona@unicef.org

 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children