Pour les Medias

Contactez-nous

Faits et Chiffres

Communiqués de Presse 2013

Communiqués de Presse 2012

Communiqués de Presse 2010

Communiqués de presse 2011

Communiqué de presse 2009

Médiathèque

Discours officiels

Discours du Représentant de l’inter agence prononcé par Madame Barbara BENTEIN, Représentante de l’UNICEF en RDC, pour la 3ème édition de la Semaine Africaine de Vaccination à Kinshasa

Discours officiels 2012

 

Atelier de restitution des résultats de l’étude sur la pauvreté de l’enfant et les disparités en RD Congo

© Photo Unicef RDCongo
Mme Pierrette Vu Thi, Représentante de l'Unicef RDC dans la salle des conférences des Affaires Etrangères, Kinshasa

Allocution de la Représentante de l'Unicef en RD Congo, à l'occasion de l'atelier de restitution des résultats de l'étude sur la pauvreté de l'enfant et les disparités en RDCongo. Kinshasa, le 12 Mai 2009
o Honorables Sénateurs
o Honorables Députés
o Excellences Messieurs  les Ministres
o Messieurs les Représentants des Organismes internationaux
o Mesdames et Messieurs les Secrétaires Généraux,
o Mesdames et Messieurs les Représentants des Ministères
o Distingués invités,

C’est pour moi un réel plaisir de  prendre part à cette session de restitution des résultats de l’étude sur la pauvreté de l’enfant et les disparités en République Démocratique du Congo. Je voudrais ici saluer la présence des plus hautes autorités du pays à cette cérémonie. Cela traduit l’importance de vos attentes quant aux conclusions et recommandations de cette recherche sociale.
Je profite d’ailleurs de l’opportunité qui m’est offerte pour féliciter toute l’équipe de consultants nationaux qui a conduit cette recherche de qualité dont les résultats sont classés par notre Bureau Régional et le siège de l’UNICEF parmi les meilleurs en Afrique.
C’est le lieu de souligner que la majorité des huit (8) objectifs du Millénaire pour le Développement sont directement liés aux enfants et aux femmes. Mais en dépit de quelques progrès accomplis çà et là, des millions d’enfants et de femmes sont toujours laissés pour compte. A l’approche de l’échéance de 2015 des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), l’UNICEF a pris l’initiative, à travers cette recherche, de susciter des analyses approfondies des données disponibles, mais aussi des politiques appropriées ainsi que des partenariats que requièrent la promotion de l’égalité des sexes et l’obtention de meilleurs résultats en faveur des enfants dans les domaines de la santé, l’éducation, l’eau potable, l’hygiène, l’assainissement et la protection des droits.
L’Etude sur  "la Pauvreté de l’Enfant et les Disparités" dont les conclusions vont nous être présentées par les chercheurs congolais s’inscrit dans le cadre d’un projet international de recherche appuyé, coordonné par le siège de l’UNICEF et exécuté dans une quarantaine de pays dont 9 en Afrique.  
En République Démocratique du Congo, la pauvreté affecte près de 7 enfants sur 10. Le peu de progrès observés depuis 1995 dans l’amélioration de la situation de l’enfant congolais compromet les chances d’atteinte des OMD en 2015.
La Banque Mondiale, dans son rapport publié en 2008, a révélé des faibles niveaux de ressources publiques allouées aux secteurs sociaux, respectivement 8% et 4% en 2006 dans l’éducation et la santé. Il est donc certain que sans un accroissement significatif des ressources publiques en faveur des secteurs sociaux et la mise en œuvre de politiques sociales soutenues, les possibilités d’une  amélioration du bien-être des enfants s’avèrent limitées. C’est d’ailleurs l’un des points importants discutés à Genève le 22 janvier dernier par la Délégation congolaise avec les membres du Comité des droits de l’enfant sur la mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l’enfant en RDC. L’UNICEF se félicite de l’engagement pris par les autorités congolaises de mettre en œuvre les recommandations du comité. Il félicite également le Gouvernement pour la promulgation, le 10 Janvier dernier, de la loi portant Protection de l’Enfant qui est désormais le cadre de référence pour la définition de la  politique de protection sociale en RDC.
Nous osons espérer que les pistes de solutions proposées par l’étude bénéficieront d’une attention particulière de la part des autorités congolaises et des partenaires au développement pour permettre une avancée significative dans la mise en œuvre de la Stratégie Africaine pour la Survie et le développement de l’enfant en République Démocratique du Congo.
o Honorables Sénateurs,
o Honorables Députés,
o Excellences Messieurs  les Ministres,
o Messieurs les Représentants des Organismes internationaux,
o Mesdames et Messieurs les Secrétaires Généraux,
o Mesdames et Messieurs les Représentants des Ministères,
o Distingués invités,
Je voudrais réitérer l’engagement de l’UNICEF, en collaboration avec les autres agences du Système des Nations Unies, à renforcer son appui à toute les initiatives et reformes allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie et d’existence des enfants de la RDC et particulièrement les enfants vulnérables et exclus des services sociaux essentiels. Je vous remercie.

Synthèse sur l'Etude sur la pauvreté de l’enfant et les disparités en RD Congo
[PDF]
(PDF documents require Acrobat Reader to view.)

 

 
Search:

 Email this article

unite for children