Pour les Medias

Contactez-nous

Faits et Chiffres

Communiqués de Presse 2013

Communiqués de Presse 2012

Communiqués de Presse 2010

Communiqués de presse 2011

Communiqué de presse 2009

Médiathèque

Discours officiels

Discours du Représentant de l’inter agence prononcé par Madame Barbara BENTEIN, Représentante de l’UNICEF en RDC, pour la 3ème édition de la Semaine Africaine de Vaccination à Kinshasa

Discours officiels 2012

 

"Stop aux viols maintenant!"

© Photo Unicef/RDCongo

RDC : Lancement à Bukavu, dans la province du Sud Kivu de la campagne nationale : “STOP AU VIOL MAINTENANT”

Kinshasa 24 novembre, 2007. Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), a procédé ce jour, à Bukavu dans la province du Sud Kivu, au lancement national d’une étape de la campagne internationale de lutte contre les violences sexuelles envers les filles et les femmes. Cette importante campagne est organisée en collaboration avec l’ONG V-DAY, le Ministère de la Condition féminine, la MONUC ainsi que plusieurs agences du système des Nations Unies. La campagne « STOP AU VIOL MAINTENANT» a été lancée par la Madame Olive Kabila, la Première Dame de la République Démocratique du Congo. Monsieur Vital Kamerhe, Président de l’Assemblée Nationale représentant le Gouvernement a déclaré que le sujet serait maintenu à l’ordre du jour de l’agenda national. S’exprimant au nom des agences des Nations Unies en RDC, Mr Ross Mountain, Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général et Coordonnateur Résident a reconnu les initiatives locales d’assistance aux victimes de violences sexuelles et réitéré le soutien des agences des Nations Unies. En ce qui concerne l’impunité Mr. Mountain se dit préoccupé par le système judiciaire qu’il a décrit comme étant « le maillon faible » de cette lutte.

La campagne « STOP AU VIOL MAINTENANT» sera menée conjointement avec le Gouvernement congolais et s’étendra jusque fin 2009. Elle vise à faire prendre conscience du phénomène, à prévenir d’autres cas et à poursuivre l’assistance aux victimes des violences sexuelles, en particulier à vaincre les contraintes liées aux résistances pour leur réinsertion en famille et dans la communauté. Les violences sexuelles ont commencé à attirer l’attention sur les plans national et international au plus fort des conflits armés, vers les années 1990. Plusieurs incidents violents ont été dévoilés dans un contexte généralisé d’insécurité et de d’impunité, ce qui a conduit à une fracture des systèmes sociaux de soutien aux familles et aux communautés, entraînant la vulnérabilité de milliers de femmes, d’enfants et d’hommes qui ont été affectés. Depuis 2003, l’UNICEF travaille de concert avec l’UNFPA, l’OCDH, le Ministère de la Condition féminine, d’autres agences des Nations Unies et ministères, des ONG nationales et internationales dans le cadre de « l’Initiative Conjointe» contre les violences sexuelles en RDC. Les activités réalisées comprennent la prise en charge médicale et psychosociale des victimes et l’assistance aux plus vulnérables pour leur permettre de d’entreprendre une activité socio-économique. Plus de 30.000 femmes ont bénéficié ainsi d’une assistance de l’UNICEF.

Elles ont reçu une information sur leurs droits en cas de recherche d’une réparation auprès des cours et tribunaux, avec l’aide d’autres partenaires. Des ministres d’Etat, des Ambassadeurs et des Chefs de missions diplomatiques ont pris part à la cérémonie du lancement, de même que de nombreux représentants d’ONG et d’associations.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :Anthony Bloomberg ou Joyce Brandful : (++243) 81 884 6746

 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children