Assistances Humanitaires

Education et prévention sur les mines anti-personnelles

Réponses aux urgences : l'Approche Sectorielle

"Mécanismes de réponses rapides"

 

"Mécanismes de réponses rapides"

Photo Unicef/RDC

Environ 80% des personnes les plus affectées par des crises humanitaires en RDC  sont des enfants et des femmes. Des enfants sont enlevés, et parfois séparés de leurs familles en se sauvant des attaques. Ils peuvent rester non accompagnés  pendant des périodes prolongées avant la réunification avec leurs familles. 

Pendant ces épisodes des déplacements à répétition, l'accès à la nourriture est critique pour les très jeunes, les très vieux, et pour les femmes enceintes aussi bien que des femmes qui allaitent. Lorsque les communautés sont affectées par les conflits, elles perdent leurs réserves de nourriture suite aux pillages des groupes armés, et ne peuvent pas simplement cultiver leurs champs, provoquant ainsi la malnutrition. Leur situation est souvent aggravée par le manque d'accès aux équipements et aux services les plus fondamentaux de santé et à l'eau potable et à l'hygiène.

L'UNICEF a, de ce fait, conçu un mécanisme d'évaluation et de réponse de secours durable pour faire face à l'instabilité politique et militaire constantes dans la partie orientale du pays. Jusqu'ici, l'UNICEF a compté sur les ressources humaines disponibles sur le terrain, et sur la disponibilité de celles-ci à s'engager dans des actions humanitaires. L’idée derrière le  Mécanisme Rapide de Réponse (MRR) est d’augmenter la capacité de tous les partenaires humanitaires de répondre rapidement aux crises aiguës et représentant un danger pour la vie.

L'UNICEF fournit des fonds pour couvrir des coûts opérationnels, des équipements de sécurité et des approvisionnements, ainsi que pour stocker des articles dans des sites des zones à conflit. L’UNICEF et l'organisation de l'ONU pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) soutiennent les principaux partenaires et des O.N.G. opérant dans trois provinces. Ces O.N.G ont la capacité de déployer des équipes d'évaluation et de réponse en moins de 48 heures après qu'une situation humanitaire ait éclaté. L'UNICEF fournit également un fonds prévisionnel qui permet à l'organisation d'engager d'autres partenaires ayant une expertise spécialisée de travailler en dehors des trois zones choisies, toutes les fois que les opérations humanitaires le réclameront.

Le MRR a été mis en place pendant plus d'une année maintenant. Il s'est avéré être un outil pragmatique et flexible, permettant à l'UNICEF et aux autres partenaires de répondre rapidement aux principales crises humanitaires provoquées par les conflits, les catastrophes naturels ou diverses manifestations des maladies. Elle a également amélioré la coordination, l'information et un plaidoyer conjoint sur les questions humanitaires. En tout, plus de 600.000 personnes ont reçu l'aide d’urgence depuis 2005. Le MRR a la capacité de répondre aux besoins aigus de secours dans l'abri et le NFI, l'eau et l'hygiène, et l'éducation, et la santé (choléra y compris) de plus de 100.000 familles à la fois.


 

 
Search:

 Email this article

unite for children