VIH/SIDA

Campagne mondiale sur le VIH/SIDA "s'unir pour les enfants contre le VIH/SIDA"

 

Campagne mondiale sur le VIH/SIDA "s'unir pour les enfants contre le VIH/SIDA"

Les divers rapports indiquent une tendance de montée des cas de VIH en RDC. Les chiffres actuels estiment qu'au moins 5% de la population globale est infectée par le VIH. Cependant ce chiffre approche 10% dans quelques secteurs.Les tendances indiquent également que le VIH affecte de plus en plus les jeunes et les femmes.

Des femmes enceintes sont conseillées et encouragées pour vérifier leur statut sérologique pendant leurs visites aux centres de santé. Ceci afin d’assurer une détection précoce et de réduire le risque de transmission du virus d'une mère enceinte à l'enfant. Ces services préventifs ne sont pas nombreux et sont pour le moment limités aux zones urbaines. 39% de femmes enceintes utilisent des infrastructures prénatales où le personnel qualifié peut les aider à mettre au monde. Les femmes détectées séropositives après la consultation et l’examen obtiennent des comprimés de Niverapine qu'elles prennent pendant le processus d’accouchement  et juste après l’accouchement. Ceci réduit les risques d'infection du nouveau-né de trente à environ quinze pour cent.

L'UNICEF, ensemble avec l’ONUSIDA ont lancé au niveau mondial la campagne "S’unir pour les enfants, s’unir contre le SIDA" depuis Octobre 2005. Le lancement en R.D.C. a eu lieu en mars 2007. La prévention de la transmission du VIH des mères aux enfants est l'une des quatre principales composantes de la campagne.  L'aide de l'UNICEF est adaptée entre autre à la formation du personnel de santé sur la gestion correcte des cas des mères infectées pendant la grossesse, le processus d’accouchement et l’accouchement. Jusqu'ici, environ 20.000 femmes enceintes ont profité  de ce projet en sauvant ainsi environ 3.000 enfants de l'infection par des mères séropositives.

Les enfants infectés par le VIH sont couverts par la deuxième composante de la campagne "S’unir pour les enfants, s’unir contre le SIDA".Les soins pédiatriques impliquent le traitement des infections opportunistes, le traitement des enfants avec des antiretroviraux (ARV) dans des doses adaptées à leur âge, tout comme les conseils aux familles affectées. En outre, la famille affectée reçoit des informations sur la façon d’améliorer le statut alimentaire de la mère et de l'enfant.Ceci est une composante relativement nouvelle du programme de l'UNICEF, puisque les travaux préparatoires ont commencé vers la fin de 2005.L'UNICEF travaille sur une base pilote avec l’Hôpital Pédiatrique de Kalembelembe, dans la capitale Kinshasa, où l'aide est accordée à plus de 500enfantsannuellement. La campagne couvre également la prévention du VIH parmi les adolescents et la participation des jeunes pour réduire leur vulnérabilité.

 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children