Informations sur UNICEF RDC

Qu'est-ce qu'un programme de Coopération ?

Principaux domaines d'intervention de l'Unicef

Mission de l'Unicef

Comment l'Unicef s'est-il implanté en RDC ?

Bulletin "Echos du Terrain"

Education, Bulletin d'information

Avis de vacances des postes

 

2 Consultants Nationaux – Suivi du Programme «Village/Ecole Assainis» dans les ZS de l'Equateur

Type de contrat   : SSA (du 1 mars au 31 décembre 2012)
Lieux d’affectation  : Gemena et Mbandaka
Avis de Vacance n° : VN/2012/SSA/004
Grade     : NO-A
Date de clôture de la publication : 16 février 2012

1. Contexte et Justification

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme national « Village et Ecole Assainis » dans la province de l’Equateur, l’Unicef appuie actuellement le Gouvernement de la RD Congo dans 26 zones de santé totalisant 201 villages et 145 écoles qui sont dans le processus en fin 2011.
Le programme s’est fixé comme résultats attendus, de certifier « assainis » près de 250 villages et 87 écoles en 2012 dans cette Province conformément au plan de travail roulant 2011-2012. Or, le programme n’a pu certifier en fin 2011 que 60 villages assainis et 32 écoles assainies (au 31 Octobre 2011).
 Cette faible performance est liée en grande partie au manque de suivi rapproché de la mise en œuvre des activités dans la majorité des zones de santé, de la dispersion des activités dans plusieurs zones de santé disposant de peu de villages en processus, faible participation communautaire et peu d’intérêt des bénéficiaires à pérenniser les acquis du programme,  mauvaise utilisation des intrants et des moyens logistiques mis à disposition par le programme.
En 2011, une première expérience de suivi du programme par un bureau d’études externe « HydroConseil » a été réalisée dans la province de l’Equateur couvrant seulement 9 zones de santé sur 26 et 7 sous divisions éducationnelles sur 14 tous en cours du processus. Cette étude a permis de développer les outils de suivi pour apprécier les performances des zones de santé, des villages/écoles, d’établir des comparaisons entre eux, d’identifier les contraintes et d’émettre des recommandations pour l’amélioration de la qualité du programme. Etant donné la fin de prestation  du bureau d’études Hydro Conseil, l’étendu de la province avec ses corollaires d’accessibilité difficile pour le suivi des activités et les conditions sécuritaires, il sied donc de recruter 2 consultants individuels dont 1 dans la partie du Nord Equateur et 1 dans la partie Sud Equateur.
Ces consultants auront les taches d’appuyer les zones de santé et les sous divisions éducationnelles ciblées dans (i) la planification locale, le  suivi quotidien et l’évaluation des activités de terrain; (ii) la gestion des intrants matériels et financiers ainsi que les équipements reçus de l’Unicef ; (iii) la relation avec les communautés; (iv) la supervision des activités. Ces consultants constituent de facto les yeux et les oreilles de l'UNICEF.

2.  Objectif

Contribuer à l’accélération du processus villages et écoles assainis dans la province de l’Equateur.

3. Tâches et Responsabilités

Sous la supervision directe de l’administrateur Eau, Hygiène et Assainissement de la province de l’Equateur, le Consultant(e)s aura à accomplir les tâches suivantes :

Participer avec les administrateurs de province à la supervision des processus village  et école assainis. Dans ce cadre il participera  avec les AC, points focaux écoles assainis  et SEA : à ce titre il participera à :

• L’appui  du  processus d’appui technique et méthodologique dans  le cadre des fiches techniques du gouvernement, les protocoles d’accords et les contrats avec les entreprises à travers :
• La planification communautaire et  l’action à base communautaire qui déterminent respectivement le plan d’action communautaire pour les villages et le plan d’opération et de maintenance pour les écoles   devant bénéficier de l’appui technique et méthodologique.
• l’organisation avec les ONG des travaux sur le terrain
• la vérification du respect des clauses définies dans les protocoles d’accord avec les ONG,
• l’organisation  d’au moins 3 missions de supervision des travaux sur le terrain
• la réalisation des missions, à périodicité déterminée, sur différents axes des Zones de Santé pour se rendre compte de l’avancement de la mise en œuvre des activités et apprécier l’impact des interventions sur les populations en étroite collaboration avec les structures gouvernementales, les ONGs partenaires et les programmes sectoriels;
•  La rédaction  des rapports (mensuels et finals) de consultation qui feront état des résultats obtenus, conclusions et recommandations de la consultation.
• L’appui à la gestion des intrants  matériels ainsi que les équipements reçu par l’UNICEF.  Il  dressera les entrées et les sorties en concertation avec les MCZ et les Points focaux école assainie. En outre, il veillera à la bonne utilisation  du matériel roulant et autres intrants remis aux MCZ  et points focaux écoles assainis conformément aux accords de prêts.
• L’appui pour le suivi des avances faites aux partenaires dès la mise à disposition des fonds jusqu'à la vérification des pièces justificatives de façon à assurer leurs liquidations dans un délai n’excédant pas 4 mois;
• la relation avec les communautés en : Suscitant la participation communautaire dans tous les processus du programme afin d’accélérer les processus des pas tout en respectant les normes requises de chaque étape ;
• procédant à l’analyse des facteurs de réussite des interventions du projet, de la pérennisation des acquis et des possibilités de passage à l’échelle du programme dans d’autres villages/écoles et/ou zones de santé au 6ème mois du contrat et à la fin de consultation;
• Il améliorera   la relation effective de la collaboration inter et intra sectorielle avec d’autres programmes (Unicef et autres donateurs) dans les communautés.

4. Localisation et couverture du terrain

Zones de santé de Mbandaka, Wangata, Bolenge, Bikoro, Bansankusu, Iboko, Ntondo, Ingende, Gemena, Tandala, Bwamanda, Zongo, Mawuya, Libenge, Bolomba, Bokonzi, Boende, Kungu, Booto, Budjala, Bumba, Yamaluka, Ikele, Bokungu, Djombo et Lisala.
Les consultants seront basés respectivement Gemena et à Mbandaka. Ils effectueront de fréquentes missions dans les zones de santé concernées. 50 % de son temps sera consacré aux descentes sur le terrain et le reste à la planification, conception et le rapportage des travaux

5. Résultats et Rapports attendus:

• 100 % des villages et écoles planifiés en 2012 sont certifiés
• Les anciens villages et écoles assainis conservent leur statut
•  Production des Rapports mensuels de consultation
• Production du Rapport final en fin de consultation en décembre 2012

6. Indicateurs de progrès :

• Nombre de Villages et d’écoles certifiés assainis ;
• Différentes étapes des processus de l’approche Village et école assainis respectées dans les délais requis;
• Nombre de contrôle des carnets de bords des motos des partenaires et de recommandations formulées et appliquées en relation avec l’utilisation du matériel roulant et autres intrants ;
• Nombre de recommandations formulées et appliquées en relation avec la disponibilité et l’utilisation des intrants ;
• Nombre de visites de terrain avec rapports mettant en exergue l’état d’avancement des activités, les difficultés rencontrées, les correctifs nécessaires et l’état de collaboration intra et inter sectorielle

7. Qualifications et compétences requises :

Le consultant doit avoir les compétences et qualifications suivantes :

• Avoir un diplôme universitaire dans les domaines du développement communautaire, santé publique, Eau/hygiène/ assainissement ou domaines connexes ;
• Avoir au moins 3 ans d’expérience dans le domaine du développement communautaire et être capable de démontrer un passé professionnel qui affirme son implication directe dans la gestion des projets de développement communautaire ;
• Avoir la capacité prouvée de planifier, de gérer et de contrôler l’utilisation et la sauvegarde des biens de grande valeur ;
• Faire preuve d’un bon esprit d’initiatives et grande capacité d’autonomie (de travailler seul) ;
• Avoir une bonne maitrise de l’outil informatique, une parfaite maitrise de la langue française et des langues locales des provinces concernées (l’anglais serait un atout) ;
Etre capable de travailler en équipe, dans un milieu multiculturel et respecter rigoureusement les délais.;

8. Conditions de Travail

• Le Consultant a droit à une moto pour la mobilité professionnelle sur le terrain.
• Un forfait relatif aux frais de communication et du fonctionnement de la moto (carburant, lubrifiant et entretien) est ajouté au salaire du consultant ;
• Le Consultant doit avoir son propre matériel informatique et de communication (ordinateur, imprimante, téléphone, modem) ;
• Le consultant est assujetti à un tableau de performance mensuelle défini en fonction des résultats escomptés du programme ;
• Avant la signature du contrat, les candidats retenus soumettront aux Opérations un certificat d’aptitudes physique et mental.

Les dossiers de candidature devront comprendre une lettre de motivation, un curriculum vitae détaillé, un formulaire P11 dûment complété (en annexe), les photocopies des diplômes et attestations des services rendus, les coordonnées de contact  telles que l’adresse physique, les numéros de téléphone fixe et cellulaires, les références et tout autre document renseignant sur la carrière du candidat.

Les dossiers seront adressés au Chargé des Ressources Humaines et envoyés à l’adresse électronique ci-après : kinshasahr@unicef.org ou déposés au Bureau de l’UNICEF Kinshasa, sis 372, Concession IMMOTEX - Avenue Colonel Mondjiba  Kinshasa/Ngaliema Loft 3  A Loft 12.


SEUL(E)S LES CANDIDAT(E)S RETENU(E)S SERONT CONVOQUE(E)S

N.B : Le formulaire P11 et autres informations sont disponibles sur le site UNICEF RDC (www.unicef.org/drcongo/french/)
Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

LES BUREAUX UNICEF SONT « NON FUMEURS »

 

 
Search:

 Email this article

unite for children