Informations sur UNICEF RDC

Qu'est-ce qu'un programme de Coopération ?

Principaux domaines d'intervention de l'Unicef

Mission de l'Unicef

Comment l'Unicef s'est-il implanté en RDC ?

Bulletin "Echos du Terrain"

Education, Bulletin d'information

Avis de vacances des postes

 

Cinq Administrateurs(trices) à la Communication pour le Développement en vue de l’éradication de la Polio

Grade      : NO-B
Position n° et lieu d’affectation : Kisangani, Goma, Bukavu, Matadi & Kananga
Type de contrat       :    Fixed-Term avec une durée de deux ans
Avis de Vacance n°   :    VN/2010/NO/019
Date de clôture de la publication  :  23 Aout 2010
1. Objet du poste, Principales Tâches et Responsabilités
Sous la supervision générale du Chef de la Communication pour le Développement, et sous la supervision directe de Chefs des bureaux provinciaux de l’UNICEF, en lien programmatique avec le Chef du Projet Immunisation à Kinshasa, les Administrateurs Survie des bureaux de zone et des bureaux provinciaux ainsi qu’avec les Administrateurs chargés de la Communication en appui aux programmes des bureaux de zone,  l’administrateur  de la communication pour le développement - polio  apportera un appui à  la planification et à la mise en œuvre des activités de communication au niveau des provinces à haut risque Polio.

Ils devront :

• Contribuer à élaborer un plan de communication prenant en compte les trois principales composantes de l'Initiative d'éradication de la poliomyélite (PEV systématique, vaccination de masse et surveillance communautaire) ainsi que la promotion des pratiques-familiales essentielles
• Appuyer le développement des micro-plans de communication basés sur l’analyse des défis et des opportunités identifiés lors du diagnostic communautaire au niveau opérationnel
• Appuyer l’élaboration des plans de communication consolidés au niveau provincial, avec focus sur la communication interpersonnelle et l’utilisation des radios de proximité
• Organiser la supervision prospective dans les zones de santé à haut risque polio
• Renforcer les capacités en communication des comités de mobilisation sociale  à tous les niveaux
• Appuyer les zones de santé dans la mise en œuvre des micro-plans élaborés
• Organiser la supervision des campagnes polio, en priorité dans les zones de santé à problème, avec accent sur les zones de santé avec  populations spéciales et  cas de  résistances
• Appuyer la mise en œuvre des micro-plans dans les zones de santé.
• Appuyer l’évaluation des activités des campagnes polio au niveau des districts et des zones de santé concernés.
• Appuyer le plaidoyer et la sensibilisation en faveur du PEV systématique et de la surveillance des maladies.
• Appuyer la promotion des pratiques familiales essentielles
• Documenter les expériences de communication dans le cadre de la lutte contre la polio.
• Rédiger des rapports mensuels d’activités comprenant des expériences originales de mobilisation sociale et les leçons apprises, la prévention ou la gestion des résistances, et des rumeurs
• Veiller à ce que les plans de communication prennent en compte la surveillance à base communautaire, avec accent sur la reconnaissance des cas des PFA par la population et les méthodes de rapportage des cas suspects aux centres de santé/personnes appropriés.
• Développer et appuyer la mise en œuvre et l’évaluation des plans intégrés de communication, intégrant la participation des leaders locaux, la promotion de la vaccination à travers les activités de récupération des perdus de vue et la promotion de l’utilisation des services de santé.

2. Qualifications et compétences requises :
• Etre de nationalité congolaise
• Etre titulaire d’un diplôme supérieur (Licence) en Communication sociale, en sciences sociales ou dans un domaine connexe.
• Avoir une bonne expérience d’au moins 5 ans dans la communication, mobilisation sociale et participation communautaire en faveur de la vaccination serait un atout majeur
• Avoir une bonne connaissance des réalités locales.
• Pouvoir  travailler dans un environnement international et multiculturel
• Pouvoir travailler de façon indépendante et en équipe.
• Avoir de  bonnes aptitudes en communication
• Avoir une très bonne connaissance des langues locales des provinces d’intervention notamment le lingala, le swahili, le tshiluba et le kikongo.
• Pouvoir maîtriser les logiciels de gestion de base de données (Excel et Word sous Windows)

Les dossiers de candidature devront comprendre une lettre de motivation, un curriculum vitae détaillé, un formulaire P11 dûment complété (en annexe), les photocopies des diplômes et attestations des services rendus, les coordonnées de contact  telles que l’adressephysique, les numéros de téléphone fixe et cellulaires, les références et tout autre document renseignant sur la carrière du candidat.
Un seul dossier de candidature suffit pour cet avis, tout en indiquant vos préférences pour les lieux d’affectation.
Les dossiers seront adressés au Chargé des Ressources Humaines et envoyés à l’adresse électronique ci-après : kinshasahr@unicef.org ou déposés au Bureau de l’UNICEF Kinshasa, sis Boulevard du 30 Juin n° 87 à Kinshasa/Gombe ou au bureau provincial de l’UNICEF le plus proche.

SEUL(E)S LES CANDIDAT(E)S RETENU(E)S SERONT CONVOQUE(E)S
Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

LES BUREAUX UNICEF SONT « NON FUMEURS »
N.B : Le formulaire P11 et autres informations sont disponibles sur le site UNICEF RDC (www.unicef.org/drcongo/french/)

 

 
Search:

 Email this article

unite for children