Informations sur UNICEF RDC

Qu'est-ce qu'un programme de Coopération ?

Principaux domaines d'intervention de l'Unicef

Mission de l'Unicef

Comment l'Unicef s'est-il implanté en RDC ?

Bulletin "Echos du Terrain"

Education, Bulletin d'information

Avis de vacances des postes

 

Un (e) Consultant (e) aux Urgences. Goma

Type de contrat     : SSA          Grade     :     L-2

Lieu d’affectation    : Goma
Durée     :     10 semaines
Avis de Vacance n°   : VN/2010/SSA/019
Date de clôture de la publication :  28 Juin  2010
1. Contexte
Depuis juin 2004, le Mécanisme de Réponse Rapide (RRM) a démontré ses capacités de réponses rapides multisectorielles aux nombreuses crises qui ont secoué la RD Congo et contribué à une détérioration rapide de la situation humanitaire dans le pays. Cette capacité de réponse a permis de réduire la vulnérabilité des personnes touchées par des déplacements massifs ou des épidémies émergentes. Evoluant, grâce à sa souplesse, d’un projet pilote à un programme moteur, pour la réponse à l’urgence humanitaire, le RRM a su progresser pour adapter les interventions aux situations rencontrées. En 2006, le Programme Elargi d’Assistance au Retour (PEAR) a été conçu comme le projet équivalent a destination des populations retournées dans leur zone d’origine après le conflit. Le PEAR a apporté aux communautés retournées une première assistance d’urgence a leur réinstallation, et à la communauté humanitaire une analyse approfondie et systématique des besoins humanitaires en zone de retour.

La complexification des mouvements de population, dû à l’instabilité politique et militaire du pays, s’est traduite par des déplacements, retours, mouvements pendulaires et une vulnérabilité croissante des communautés d’accueil. Afin de mieux répondre aux réalités des populations sur le terrain et dans un souci d’efficacité, les programmes RRM et PEAR ont fusionnés en 2010 dans un projet de Réponse Rapide aux Mouvements de Population (RRMP) pour faire face aux situations d’urgence et de vulnérabilité aiguës.

Le RRMP vise à la mise en place de mécanismes de ciblage des besoins plus pertinents, basés sur l’analyse des vulnérabilités les plus aigues. Apres une phase recherche sur le terrain et de détermination de différentes approches d’identification des besoins, les partenaires du RRMP souhaitent harmoniser et systématiser la méthodologie de ciblage et d’assistance. Une consultance sur le développement de protocoles de ciblage des vulnérabilités viendra en appui à la coordination du programme de Réponse Rapide aux Mouvements de Population.

2. But de la consultance

Le/la consultant(e) travaillera sous la supervision directe  de la coordinatrice RRMP basée a UNICEF Bureau de Zone Est (Goma):
• Développe et formalise les protocoles d’intervention de l’approche Vulnérabilité (sept semaines) :
o Rédige les fiches explicatives sur les méthodologies de ciblage des vulnérabilités
 Vulnérabilité sociale (ENA, FCM, ECM…)
 Vulnérabilité spécifique a un mouvement (sur base de statut)
 Vulnérabilité sectorielle (sur base de scoring)
o Rédige des notes d’orientation pour les comités de pilotage (choix de la méthodologie)
o Met à jour le corpus des documents relatifs au RRMP pour refléter la mise en application de l’approche Vulnérabilités (arbre décisionnel, prodocs…)
o Assure la diffusion et la bonne compréhension des protocoles Vulnérabilités par les partenaires RRMP
o Assure un suivi de l’application terrain des protocoles (tests terrain, améliorations, prise en compte des commentaires).
o Développe les outils didactiques pour la communication externe spécifique à l’approche Vulnérabilités RRMP.

• Etudie la pertinence et la faisabilité d’une évaluation de l’impact des activités du RRMP (deux semaines) :
o Compile et analyse les initiatives entreprises par les différents acteurs de la communauté humanitaire
o Propose une grille de lecture sur la pertinence et la faisabilité de mener une évaluation de l’impact des activités du RRMP (benchmarking, méthodologie de mesure de l’impact).

• Développe un guide de visibilité à l’usage des partenaires RRMP (une semaine) :
o Compile les directives des bailleurs de fonds du RRMP
o Rédige les directives visibilité pour les partenaires RRMP

3. Tâches principales

• Suivi des recommandations de l’atelier RRMP relatives à la mise en place de l’approche vulnérabilités
• Rencontre avec les partenaires RRMP, et notamment concertation avec les équipes terrain, pour compiler les résultats des phases de test et capitaliser les expériences pour l’élaboration des protocoles finaux
• Visites terrain pour observer la pertinence et la faisabilité des protocoles
• Rencontre avec les acteurs de la communauté humanitaire et travail étroit avec la section PME UNICEF pour identifier les initiatives d’évaluation d’impact des activités humanitaires et les résultats obtenus.

4. Produit
• Protocoles de ciblage des vulnérabilités
• Notes d’orientation pour les comites de pilotage
• Outils didactiques pour la diffusion de l’approche vulnérabilités
• Lignes directrices sur la visibilité RRMP (guide à destination des partenaires)
• Rapport sur la pertinence et la faisabilité d’une évaluation de l’impact des activités RRMP
• Rapport final

5. Qualifications et compétences requises :
• Master en sciences sociales, droit, communication
• Un minimum de 2 ans d’expérience pertinente dans le secteur des urgences humanitaires
• Expérience dans la conception et l’évaluation de programmes d’urgence
• Expérience professionnelle dans un programme de réponse humanitaire multisectorielle d’urgence aux mouvements de populations
• Connaissances approfondie des méthodologies d’identification des vulnérabilités et des débats et enjeux relatifs à une assistance fondée sur les vulnérabilités
• Une expérience préalable au sein d’une ONG internationale est un atout
• Une expérience préalable dans au moins une Province de l’Est de la RDC est exigée
• Bon sens, maturité, capacités à travailler dans un contexte stressant
• Maitrise parfaite du français et de l’anglais (oral et écrit)
• Capacités d’analyse, de synthèse, de rédaction et de communication
• Compétences informatiques (Microsoft Office, Internet…)

6. Instructions Spéciales
• Le/la consultant(e) aura accès a un ordinateur et a la messagerie UNICEF, et bénéficiera de transport lors de déplacements officiels.
• Avant de signer le contrat de travail, le/la consultant(e) devra soumettre un certificat d’aptitude aux ressources humaines de l’UNICEF
• Avant de signer le contrat de travail, le/la consultant(e) devra soumettre une copie de son assurance-vie et assurance-sante aux ressources humaines de l’UNICEF
• Le/la consultant(e) devra recevoir un briefing sur l’application des règles de sécurité et sur le contexte au cours de sa première semaine de mission.

Les dossiers de candidature devront comprendre une lettre de motivation, un curriculum vitae détaillé, un formulaire P11 dûment complété (en annexe), les photocopies des diplômes et attestations des services rendus, les coordonnées de contact  telles que l’adresse physique, les numéros de téléphone fixe et cellulaires, les références et tout autre document renseignant sur la carrière du candidat.

Les dossiers seront adressés au Chargé des Ressources Humaines et envoyés à l’adresse électronique ci-après : kinshasahr@unicef.org ou déposés au Bureau de l’UNICEF Kinshasa, sis Boulevard du 30 Juin n° 87 à Kinshasa/Gombe ou au bureau provincial de l’UNICEF le plus proche.

N.B : Le formulaire P11 et autres informations sont disponibles sur le site UNICEF RDC (www.unicef.org/drcongo/french/)

SEUL(E)S LES CANDIDAT(E)S RETENU(E)S SERONT CONVOQUE(E)S
Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

LES BUREAUX UNICEF SONT « NON FUMEURS »

 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children