Education

EDUCATION

 

EDUCATION

© UNICEF Côte d’Ivoire/2006/Brioni

Contexte

L'éducation constitue un droit fondamental, indispensable au développement de l'individu et de la société et nécessaire au bien-être de tous et chacun. Tous les enfants, filles et garçons équitablement, ont droit à une éducation de base de qualité. A ce jour, de part le monde, des millions d'enfants, notamment les filles, sont privés de ce droit.
Une éducation de base de qualité permet aux filles et aux garçons d’accéder aux connaissances de base et aux compétences de vie courante nécessaires pour vivre leur citoyenneté en toute responsabilité et participer pleinement à la vie de leur nation, de leur communauté et de leur famille. L'éducation permet une vie meilleure. Elle met fin aux cycles générationnels de pauvreté et de maladie et elle donne les moyens de parvenir à un développement sociale, économique et politique durable. 
En Côte d’Ivoire, le droit à l’éducation de base pour une frange importante des enfants n’est pas encore assuré. Près d’un enfant âgé de 6 à 11 ans sur deux ne va pas à l’école, avec un décalage entre les garçons et les filles (59 pour cent contre 51 pour cent), et un écart plus prononcé entre le milieu urbain et le milieu rural (66 pour cent contre 48 pour cent).

Le faible niveau de scolarisation est essentiellement attribuable à l’insuffisance de l’offre d’éducation : insuffisance de maîtres et d’établissements scolaires. Les enfants qui accèdent à l’école ne bénéficient pas toujours d’un enseignement de qualité, avec comme conséquence une faible probabilité d’atteindre la 5è année du primaire (52 pour cent). La faible qualité de l’offre affecte également la motivation des parents à scolariser leurs enfants.

Action et impact de l’UNICEF

L'UNICEF plaide en faveur du droit à l’éducation pour tous les enfants - filles et garçons - en insistant sur l'égalité entre sexes et l'élimination des disparités de toutes sortes. En coopération avec de nombreux partenaires locaux, nationaux et internationaux, l’UNICEF travaille à la réalisation des Objectifs  2 et 3 du Millénaire pour le Développement.

Le programme Education de l’UNICEF Côte d’Ivoire se concentre sur deux aspects :
- Education de base de qualité en milieu scolaire
- Offre d’éducation de base en milieu non formel

En 2005, l’UNICEF a mobilisé toutes les agences du Système des Nations Unies (ONU) pour une campagne de «Retour à l’Ecole de tous les enfants». En 2006 et en 2007, une autre campagne de « Retour à l’Ecole » a été organisée au début de l’année scolaire en partenariat avec l’Union Européenne. 62 écoles ont été réhabilitées en 2006 et 35 en 2007. 308 800 kits et 450 000 sacs scolaires ont été distribués aux enfants en 2006 dont 50% aux petites filles afin d’assurer une plus grande parité en genre à l’école. Une distribution de 550 000 kits élèves, 10 000 kits enseignants et 1 667 kits récréatifs fut réalisée dans les écoles ciblées par la campagne de « Retour à l’Ecole » 2007.

© UNICEF Côte d’Ivoire/2006/Westerbeek

Dans le cadre des campagnes, le programme coordonne également des activités de mobilisation sociale et encourage la radio et télévision nationale et de proximité à diffuser des messages de promotion du droit de chaque enfant à l’éducation. Les campagnes 2005, 2006 et 2007 ont ainsi permis une augmentation importante de la scolarisation dans l’ensemble du pays.

L’UNICEF, chef de file des partenaires techniques et financiers pour le secteur de l’éducation, et les autres agences des Nations Unies, soutenues par l’Union Européenne, ont joué un rôle prépondérant dans l’organisation en mars 2006 de la session des examens scolaires. Les examens n’avaient pas eu lieu depuis 2003 du fait de la crise, dans le Nord, le Centre et l’Ouest du pays. Cette session d’examens organisée a donné la possibilité à 93 000 élèves de valider deux années de scolarité. Ces examens ont enregistré une participation moyenne de 60%.

Youssouf Omar, ancien Représentant de l’UNICEF en Côte d'Ivoire parle de l’éducation dans les zones affectées par le conflit national – novembre 2007
Lien vers le video

Cérémonie Officielle de lancement des travaux de réhabilitation de 11 écoles
Cérémonie de lancement de la deuxième phase des travaux de réhabilitation de 11 écoles dans le cadre du Programme d’Appui Institutionnel Multisectoriel à la Sortie de Crise (PAIMSC) avec le Financement de la Banque Africaine de développement (BAD).

 

 

 

 

Données clé

  • Fréquentation des écoles : 2 millions d’enfants en zone Sud, 400 000 en zones CNO (2004-2005)
  • Le taux net de scolarisation primaire des enfants de 6 à 11 ans est de 55,1% (MICS 2006)
  • 51,3 % représente le taux net de scolarisation des filles et 58,6 % celui des garçons (MICS 2006)

Search:

 Email this article

unite for children