Education de base

Education de base et Egalité des genres

 

Education de base et Egalité des genres

Problèmes:

L’effort du Congo pour atteindre l’Objectif de Développement du Millénaire n° 2(edu cation pour tous) est confronté à divers problèmes.
Bien que les chiffres soient encourageants (Avec un taux brut des scolarité de 107% en 2006-2007),  des disparités existent  encore en défaveur des élèves des zones rurales, les enfants  des populations autochtones et les filles.
En effet, la participation des filles diminue d’un niveau à l’autre : 51% passent le niveau préscolaire, 48% achèvent le niveau primaire, 46% le niveau intermédiaire et 20% le niveau secondaire.
La qualité de l’éducation est très faible, comme en témoignent les taux élevés de redoublement (près de 25% pour tous les cycles). Cet état de fait est dû aux insuffisances de la politique budgétaire, à la mauvaise gestion des ressources humaines et au manque d’infrastructures.
Le coût de la scolarisation : frais d’inscription, uniformes, livres et autres matériaux didactiques, met encore l’école hors de la portée des plus pauvres.

 

Action :

L’UNICEF œuvre pour accroître l’accès des enfants à l’éducation de base de qualité en soutenant l’initiative visant l’abolition des frais de scolarité (SFAI ).Cette initiative est complétée par le programme « Ecole, Amie des Enfants, Amie des Filles » qui permettra d’assurer l’accès des enfants au paquet didactique essentiel (ELP) comprenant: un environnement hygiénique et sain pour étudier, doté d’eau potable et d’installations sanitaires salubres, de matériel didactique, scolaire et ludique essentiel, ainsi qu’une formation pédagogique pour tous les enseignants.
L’UNICEF œuvre également à la promotion du développement de la petite enfance et soutient les approches communautaires pour l’éveil du jeune enfant  en milieu rural et périurbain pauvre.
L’UNICEF contribue à l’élaboration et à la mise en oeuvre de normes de qualité par des actions variées intégrant la réhabilitation/construction des infrastructures scolaires afin de ramener le ratio à 50 élèves par enseignant et la participation de la communauté éducative.


Résultat :

• Le gouvernement a initié une politique d’accès gratuit à l’école  publique en janvier 2008.
• Au moins 30 000 enfants dans 6 départements cibles du programme (Likouala, Sangha, Plateaux, Pool, Brazzaville et Pointe noire) bénéficient d’un environnement scolaire viable grâce à la Réhabilitation/construction de:
      ► 33 écoles primaires dotées d’ouvrages d’eau et d’hygiène (impluviums et
      latrines) et; 43 en construction en 2009.
      ►7 centres d’éducation préscolaire.
• 1 600 enfants issus des communautés autochtones (pygmées) des zones forestières du Nord Congo (Likouala, Sangha) suivent depuis 2006 un programme d’éducation de base.

 

 

 
Search:

 Email this article

unite for children