Centre média

Presse

Photo reportages

Vidéos

Contacts pour information

 

Mission conjointe de l’UNICEF et du HCR dans les régions du Nord et du Sahel du Burkina Faso

© UNICEF Burkina Faso/2012/Tarpilga C.
La prise du périmètre brachial sur un enfant de 2 ans et demi lors d'une séance de dépistage de la malnutrition dans le village de Pétéguersé à une trentaine de kilomètres de Dori, Burkina Faso

Une mission conjointe de l’UNICEF et du Haut-Commissariat des Réfugiés des Nations Unies (HCR) conduite respectivement par  M. Aboubacry Tall et M. Ibrahima Coly s’est rendue du 4 au 6 juin 2012 dans les régions du Nord et du Sahel du Burkina Faso. Cette mission avait un double objectif à savoir s’imprégner des actions et interventions entreprises pour répondre d’une part à la crise nutritionnelle, et d’autre part à la crise liée à l’afflux des réfugiés Touaregs du Mali et pour lesquels une remise de matériel devait être effectuée pour marquer le lancement des activités d’éducation et de protections dans les camps de Fererio et de Gandafabou dans le Sahel.

Dans les régions du Nord et du Sahel, les Représentants de l’UNICEF et du HCR ont eu l’opportunité d’apprécier avec satisfaction la réponse à la crise nutritionnelle à Gourcy, à Gourbaré (Ouahigouya) et à Pétéguersé , village situé à une trentaine de kilomètres de Dori. Cette réponse a été le fait d’une action conjuguée de plusieurs acteurs de terrain à savoir les Agents de santé communautaires (ASC), les Organisations à base communautaire (OBC) et les ONG sous la coordination du district sanitaire. Les Représentants de l’UNICEF et du HCR ont félicité tous les acteurs au regard des actions menées pour lutter contre la malnutrition des enfants dans les deux régions. Il faut noter que le travail entrepris par ces acteurs  au niveau communautaire pour déployer des stratégies avancées en matière de couverture de prise en charge de la malnutrition a surtout retenu l’attention de la délégation.

© UNICEF Burkina Faso/2012/Tarpilga C.
Le Représentant de l'UNICEF (casquette blanche) remettant une tente école au représesentant du Directeur provincial de l'enseignement de base et de l'alphabétisation pour les réfugiés touaregs dans le camp de Fererio (extrême Nord du Burkina Faso)
 Dans la région du Sahel, les deux représentants ont eu un échange avec les populations touaregs refugiées dans les camps de Fererio et de Gandafabou. Ils ont tenu d’abord à leur traduire leur compassion eu égard aux nouvelles et difficiles conditions de vie auxquelles ils font face quotidiennement. Le Représentant de l’UNICEF a indiqué que la présence de l’UNICEF et du HCR aux côtés des refugiés avait pour but de soutenir le gouvernement du Burkina Faso pour répondre aux besoins des réfugiés à travers un certain nombre de programmes liés à l’éducation, à la protection, à l’hygiène, l’eau et l’assainissement et à la nutrition. « Nous voulons nous assurer que pendant cette période d’absence de chez vous, l’école puisse continuer la manière la plus régulière possible pour vos enfants » a-t-il dit. Ils ont ensemble procédé au lancement dans les camps de Fererio et de Gandafabou des activités d’éducation, de protection, d’eau et d’assainissement à travers une remise d’équipements et de matériel au profit des réfugiés.

 Le Représentant de l’UNICEF a remercié les écoles hôtes qui ont accueilli dès les premières heures, les enfants réfugiés maliens. Il a rappelé que les communautés hôtes seront également prises en compte dans les actions visant à répondre aux différents besoins dans les domaines de la santé (vaccination), l’éducation, l’eau et l’assainissement. M. Tall et M. Coly ont invité les populations réfugiées à s’impliquer dans l’éducation des enfants en identifiant en leur sein des enseignants et des personnes ressources pour l’encadrement pédagogique des enfants. Ils ont ensemble, avec insistance, lancé un appel aux parents afin qu’ils envoient leurs enfants, filles et garçons, à l’école.

Le chef de site et la représentante des femmes des réfugiés Touaregs n’ont pas manqué de traduire leur satisfaction et remercier l’UNICEF et le HCR pour les soutiens multiformes développés à leur endroit.

Cette tournée a permis aux Représentants de l’UNICEF et du HCR de constater ce qui est fait sur le terrain en matière de lutte contre la malnutrition et de réponse aux urgences humanitaires dans les camps de réfugiés Touaregs maliens. «Le bilan est dans l’ensemble satisfaisant. Les tendances sont bonnes en matière de couverture de la réponse à la crise nutritionnelle […] dans l’ensemble de sites visités » a confié le Représentant de l’UNICEF.

Toutefois, il faut noter que la réponse aux besoins socio-éducatifs des populations réfugiées au Sahel a tardé à se mettre en place. « C’est pourquoi nous avons lancé dans les deux camps de Fererio et Gandafabou des activités d’éducation et de protection avec des remises d’équipements et de matériel  afin de permettre à ces enfants réfugiés maliens  de pouvoir retourner à l’école et nous espérons rattraper le retard déjà subi […] » a conclu M. Aboubacry Tall, Représentant de l’UNICEF.

 

 
Recherche:

 Envoyez cet article

unite for children