Education

Bref aperçu

L'Unicef à l'action

Histoire vécue

 

Education de base non formelle

© Unicef Burkina Faso/2007/Tarpilga C.
Jeune fille en atelier de couture

Donner une meilleure chance d’insertion socio économique aux jeunes et aux adolescents non scolarisés

L’UNICEF appuie le secteur de l’Education Non Formelle en vue d’accompagner le Gouvernement dans sa politique d’éducation en faveur des jeunes adolescents et adolescentes déscolarisés ou non scolarisés et des femmes non alphabétisées. Dans ce secteur l’UNICEF se fixe pour objectifs de : contribuer à l’accroissement du taux d’alphabétisation à 40 % en 2010 et 60 % en 2015 tels que fixés par le PDDEB. Cet appui est organisé autour des stratégies majeures du PDDEB.

Dans le domaine de l’accès, l’appui de l’UNICEF vise l’implantation des Centres d’Education de Base Non Formelle (CEBNF), en priorité dans le milieu rural. Ces CEBNF accueillent les jeunes et les adolescents (non scolarisés ou déscolarisés précoces) et de nombreuses femmes dont celles rapatriées de Cote d’Ivoire à la suite de la crise qui secoue ce pays depuis 2002 (plus d’un  millier dans la région des Hauts Bassins, à l’Ouest du Burkina Faso).

A ce jour, 3200 jeunes adolescents et adolescentes évoluent au sein de  67 CEBNF implantés dans 17 Provinces. Plus de 700 apprenants ont par ailleurs  achevé leur formation.

Dans le domaine de l’alphabétisation, l’UNICEF appuie également le développement du cycle alphabétisation / formation de base en  faveur des Association des Parents d’Elèves (APE), des Associations de Meres Educatrices (AME), des Comités de Gestion (COGES)  des  écoles et des centres.

Le "Faire faire"est la stratégie préconisée dans le secteur de l’Education Non Formelle. Celle-ci délimite le champ d’action et de compétence de chaque acteur (Etat, opérateur, partenaires techniques et financiers, société civile, associations et ONGS). L’appui opérationnel de l’UNICEF s’effectue à travers l’Etat, ses démembrements et les autres acteurs.  En moyenne 2000 membres des APE, AME et COGES sont formés en alphabétisation  chaque année  avec l’appui de l’UNICEF.

 

 

 

 

 

 
Recherche:

 Envoyez cet article

unite for children