Ressources

Publications

Etudes et évaluations

 

Communication, plaidoyer et participation des adolescents et des jeunes

Renforcer davantage les stratégies de communication à partir des résultats des études

En 2011, l’UNICEF a conduit à travers le pays, une étude sur les Connaissances, Attitudes et Pratiques (CAP) sur les six pratiques familiales essentielles et une autre sur les canaux de communication dans sept (7) régions du Burkina Faso pour promouvoir le changement de comportement des populations, des communautés et des familles au Burkina Faso.

Les résultats de l’enquête CAP sont destinés à renforcer les plans et stratégies de communication avec une meilleure élaboration des messages.

Les résultats de l’étude sur les canaux de communication ont permis d’établir une cartographie plus précise des canaux de communication les plus appropriés à utiliser selon les thèmes, les types de messages et les enjeux de changement de comportements à promouvoir.

Les données et informations issues de ces études sont prises en compte pour mieux orienter les actions de communication en faveur de la survie de l’enfant et renforcer les stratégies de communication pour le développement.

Les actions de plaidoyer sont continuellement menées à l’endroit des décideurs, des autorités locales, des leaders traditionnels et religieux et des leaders d’opinion en vue d’obtenir leurs engagements pour créer un environnement favorable à l’adoption des six pratiques familiales essentielles qui sont (1) l’allaitement exclusif, (2) l’utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticide, (3) le lavage des mains avec du savon, (4) l’utilisation du sel de réhydratation orale (SRO) pour le traitement de la diarrhée, (5) la prévention de la transmission mère-enfant du VIH/SIDA et (6) l’alimentation complémentaire du jeune enfant.

Utilisant les résultats de l’étude sur les besoins et les aspirations des jeunes, des actions sont intensifiées pour assurer une participation effective des jeunes et renforcer leurs compétences de vie courante. Les capacités des jeunes sont renforcées sur les six pratiques familiales essentielles, la prévention de la transmission du VIH/SIDA et la santé sexuelle et reproductive.
Les activités menées par les jeunes et les adolescents à travers la sensibilisation par les pairs vont contribuer à terme à l’amélioration de leurs conditions de vie et la participation à la prise de décision sur des sujets qui les concernent. La prise en compte de l’équité fait l’objet d’une attention particulière dans la communication, le plaidoyer et la participation des adolescents et des jeunes.

Une attention particulière est accordée à la communication en temps d’urgence en vue notamment de renforcer la résilience des communautés et des familles.

 

 
Search:

 Email this article

unite for children